Sustainability

Des parcs de voitures écologiques pour un air plus pur et une empreinte carbone réduite

Pour rendre la vie en ville plus agréable et y placer l’humain au cœur, nous devons réduire le nombre de voitures qui y circulent. Toutefois, il ne sera pas possible d’interdire complètement les voitures dans les villes, du moins dans un avenir immédiat, en raison du caractère historique de leur utilisation. C’est pourquoi il est particulièrement important pour les propriétaires de grandes flottes, comme les entreprises possédant des véhicules de maintenance, de s’orienter vers le choix de véhicules écologiques. Urban Hub a présenté plusieurs concepts novateurs qui contribuent à réduire la prédominance des véhicules à moteur dans les villes : comme le concept de villes piétonnières, celui du « dernier kilomètre », et l’utilisation de vélos. Mais au lieu d’attendre l’adoption généralisée de solutions de remplacement pour les véhicules à moteur, il est peut-être temps de promouvoir rapidement les solutions qui peuvent réduire les émissions des véhicules dans les rues aujourd’hui. Les flottes écologiques peuvent contribuer à faire la différence.
Sustainability
Pour un avenir en harmonie avec l’environnement - Le développement durable en matière d’environnement repose sur la réduction des déchets et de la consommation, ainsi que sur un passage au vert grâce à des ressources durables et écologiques, telles que les énergies solaire et éolienne ou encore les matériaux pouvant être infiniment recyclés.
360 vues

Fait le 03/07/2020

Les différences entre propriétaires privés et grands parcs de véhicules

Échanger sa vieille voiture énergivore contre une nouvelle voiture électrique ou hybride est une bonne chose, mais le mieux est de renoncer entièrement à la voiture. Le mode de vie urbain – en particulier dans une ville dotée de solutions de mobilité intelligentes comme Barcelone – permet l’utilisation plus facile des transports publics, du covoiturage ou du vélo.

Mais actuellement, puisqu’une interdiction des véhicules à moteur n’est pas réalisable, ce sont les propriétaires de grandes flottes qui peuvent faire la différence la plus notable, qu’il s’agisse d’institutions publiques ou privées, d’entreprises, de prestataires de services de covoiturage ou de compagnies de taxi.

Prenons l’exemple des taxis à New York. En passant aux véhicules hybrides, le rendement énergétique de 13 500 taxis jaunes a plus que doublé entre 2009 et 2015, selon Science Daily.1 Cela s’est traduit par une baisse de 82 % des émissions d’oxyde nitreux et de 49 % des émissions de particules – une tendance qui aide certainement les New-Yorkais à mieux respirer.

Hybrid Taxis NYC

Les taxis de New York font l’objet d’une transition progressive.

Une plus grande prise de responsabilité des propriétaires de flotte

Le simple fait de posséder un grand nombre de voitures, de fourgonnettes et de camions de service signifie que la transition vers un parc automobile écologique possède un impact très important. La seule façon d’atteindre un impact encore plus grand est que les gouvernements exigent des véhicules plus propres, comme l’a fait le Royaume-Uni en interdisant tous les véhicules fonctionnant aux combustibles fossiles d’ici 2035. Cependant, l’environnement exige que nous agissions maintenant – et que nous n’attendions pas que cela devienne une obligation légale.

En utilisant des véhicules plus écologiques, les entreprises obtiennent également un plus grand respect de la part de leurs employés, de leurs clients et des communautés locales. C’est une situation profitable pour tout le monde, mais les entreprises ne bénéficieront d’une amélioration de leur image que si elles sont proactives et adoptent cette stratégie assez tôt, en effectuant la transition avant qu’elle ne devienne obligatoire.

L’impact que les véhicules ont sur la qualité de l’air local est très clair et est même visible depuis quelques mois. Durant les confinements en réponse à la pandémie de coronavirus en 2020, les villes du monde entier ont bénéficié d’un air visiblement plus pur en raison de l’absence de véhicules sur les routes. Certaines ont même signalé un ciel bleu pour la première fois après des années de smog.

Smog Shanghai

Des véhicules plus écologiques peuvent prévenir le smog dans les villes.

À quoi ressemble une « flotte écologique » ?

Une politique de flotte écologique devrait avoir deux stratégies principales : (1) l’adoption de véhicules plus écologiques (électriques et hybrides) et (2) une réduction des distances parcourues. Cette politique doit s’inscrire dans la stratégie environnementale globale de l’entreprise et comporter des objectifs et des échéances précises.

Étant donné le nombre croissant d’actionnaires qui demandent des informations sur les objectifs environnementaux d’une entreprise, il est important de publier les objectifs du parc automobile écologique et de fournir des mises à jour continues tout au long de la mise en œuvre.

Le choix des véhicules de la flotte dépendra des infrastructures locales et des gammes de véhicules requises. La transition vers des véhicules rechargeables nécessite la mise à disposition généralisée de stations de recharge publiques et/ou appartenant à l’entreprise. L’adoption de véhicules rechargeables sera donc plus facile dans des pays comme la Norvège, où les véhicules électriques rechargeables représentent plus de 60 % des nouvelles immatriculations de véhicules selon Statista.2 À l’heure actuelle, les véhicules électriques semblent être mieux adaptés aux zones urbaines denses, tandis que les voitures hybrides constituent un meilleur choix lorsqu’il s’agit de parcourir de plus longues distances.

Les entreprises doivent adopter des politiques de flottes écologiques.

Les flottes écologiques dans la pratique

thyssenkrupp Elevator travaille à la transition vers des véhicules électriques et hybrides afin de réduire l’empreinte carbone de ses flottes de véhicules dans le monde entier. En Espagne, par exemple, l’entreprise introduit des véhicules hybrides et entièrement électriques dans ses flottes. Cette transition aidera également l’entreprise à se conformer aux exigences strictes en matière d’émissions dans des villes comme Madrid et Barcelone.

L’unité commerciale nord-américaine de thyssenkrupp Elevator prévoit de remplacer environ 600 camionnettes à essence par environ 460 camionnettes hybrides et 140 camionnettes électriques au cours des dix prochaines années. Des mesures similaires sont prévues pour d’autres pays.

Le programme de transition globale comprend l’utilisation de solutions informatiques qui optimisent la planification des itinéraires et réduisent les distances parcourues. D’autres mesures prévoient une planification plus efficace des tournées de maintenance des ascenseurs. Les solutions de prédiction de la maintenance comme MAX permettent de s’assurer que les ascenseurs sont « réparés » avant de tomber en panne ou que les techniciens arrivent sur place avec les bonnes pièces (c’est-à-dire qu’il n’ont pas à revenir pour les pièces). Les techniciens peuvent également se déplacer davantage le soir pour éviter les embouteillages.

MAX : temps de fonctionnement maximal, en permanence

Technologie de maintenance prédictive révolutionnaire pour les ascenseurs – toujours disponible et sûre grâce à la communication en temps réel.

En savoir plus.

Au-delà des véhicules

thyssenkrupp Elevator prévoit d’atteindre d’ici 2030 une réduction de 25 % des émissions directes de ses propres actifs (comme les véhicules) ainsi que des émissions indirectes provenant de la consommation d’électricité, par rapport à 2019. L’entreprise vise à réduire de 50 % ses émissions d’ici 2040.

L’entreprise cherche également à réduire les émissions indirectes en amont de la chaîne d’approvisionnement et à réduire les émissions résultant de l’utilisation de ses produits par les clients.

Des changements là où c’est important : les véhicules représentaient une part importante des émissions de thyssenkrupp Elevator en 2019

 
tkE Green Fleet

Vert à l’extérieur comme à l’intérieur

Les flottes de véhicules écologiques peuvent contribuer à la qualité de l’air, surtout lorsqu’il s’agit de grandes flottes dans les zones urbaines. Cependant, ces flottes devraient être un signe extérieur du plan d’action environnemental complet de l’entreprise – et ce plan devrait être complété par un rapport continu selon une norme reconnue telle que la CDP.

Mais en ce qui concerne la révolution écologique, les voix des individus restent très importantes. Il est vital que les individus encouragent leurs employeurs, leurs partenaires commerciaux et les gouvernements locaux à adopter des politiques écologiques. Si vous remarquez qu’un prestataire de services utilise un véhicule écologique, faites-lui savoir que vous approuvez.

Green Fleet Scooter