Buildings

Hautes ou excentriques : les plateformes d’observation les plus intéressantes

Les gens aiment les plateformes d’observation pour différentes raisons. Certains veulent tester leur vertige tandis que d’autres profitent des vues à couper le souffle. Il est toujours incroyable de voir des monuments familiers ou le paysage urbain à échelle réduite et se rendre compte ainsi de l’immensité du monde.

Les plateformes d’observation se trouvent dans de nombreux endroits, comme les gratte-ciel, les tours ou même au sommet des montagnes. Jusqu’en 2008, les points d’observations les plus hauts se trouvaient en Amérique du Nord, la seule exception étant la tour Eiffel. Depuis 2008, cependant, les plus hauts points de vue sont uniquement accessibles en Asie ou en Moyen-Orient. Cela dit, il n’y a pas que la hauteur qui compte : certaines des plateformes les plus extraordinaires marquent les esprits par d’autres moyens, tels que le saut à l’élastique, la réalité augmentée ou des attractions excitantes.

Buildings
Des témoins de la durabilité urbaine - De nos jours, l’aménagement urbain pose les bases des villes de demain, leur insufflant l’inspiration nécessaire en termes de durabilité, de décisions écologiques et de mode de vie responsable.
1155 vues

Fait le 06/10/2017

Tour Eiffel à Paris, France

Avec environ six millions de visiteurs par an, la tour Eiffel reste la plateforme d’observation la plus populaire au monde. Achevé en 1889, le chef-d’œuvre de Gustave Eiffel fut le point d’observation le plus haut au monde – à 276 mètres – jusqu’à ce que la terrasse panoramique de l’Empire State Building (373 mètres) le dépasse en 1931.

La tour Eiffel
La tour Eiffel

One World Trade Center, New York, USA

À 386,5 mètres de haut, la plateforme d’observation du One World Trade Center n’est pas aussi élevée que celle de son prédécesseur, le Two World Trade Center, dont la plateforme d’observation se trouvait sur le toit à 415 mètres. Le nouvel « One World Observatory » reste malgré tout mémorable avec son utilisation fascinante de la technologie. Les visiteurs peuvent ainsi faire un tour en réalité augmentée de l’horizon urbain en utilisant une tablette pour explorer les monuments de la ville. De plus, l’ascenseur à haute vitesse – 47 secondes pour arriver au sommet – comprend des écrans en haute définition du sol jusqu’au plafond, qui racontent en intervalles de temps l’évolution sur plus de 500 ans de la construction du Lower Manhattan.

 
Faites un tour à travers l'histoire jusqu'au One World Observatory

Tour de test thyssenkrupp, Rottweil, Allemagne

Lorsque les visiteurs viennent à la plateforme d’observation la plus élevée d’Allemagne (232 m), qui se trouvent au sommet de la plus haute (et la plus stylée) tour de test d’ascenseur au monde, ils sont récompensés par des vues spectaculaires de Rottweil et même, quand il fait clair, des Alpes suisses, car il n’y a aucune haute structure à l’horizon. La tour de test sert de laboratoire pour tester des ascenseurs à haute vitesse et innovants, comme le MULTI sans corde.

 
Tour de test thyssenkrupp, Rottweil, Allemagne

Sky Tower, Auckland, Nouvelle-Zélande

La Sky Tower est la structure autoporteuse la plus haute de l’hémisphère sud. Sa plateforme d’observation offre des vues extraordinaires d’Auckland, de l’océan ainsi que des montagnes de Nouvelle-Zélande. La tour est fréquemment illuminée en de magnifiques couleurs pour célébrer de nombreuses occasions comme Noël ou la Saint-Patrick. Cela demande déjà du courage de se tenir sur les sols en verre de la plateforme, mais les plus téméraires choisiront d’essayer le chemin le plus rapide vers le bas en optant pour le saut à l’élastique d’une hauteur de 192 mètres.

Sky Tower, Auckland, Nouvelle-Zélande

Tour Canton, Guangzhou, Chine

Avec sa torsade subtile et ses lignes délicates, la tour Canton de Guangzhou attire tous les regards. Non seulement elle est superbement illuminée de nuit, mais en plus, des feux d’artifices sont fréquemment tirés de ses côtés pour des évènements spéciaux. Les visiteurs peuvent apprécier les vues du delta de la rivière des Perles depuis sa plateforme d’observation à 488 mètres de haut, la plus haute du monde en 2010, ou bien faire un tour dans la grande roue horizontale à une hauteur de 450 mètres.

Harbour Bridge, Sydney, Australie

Le Harbour Bridge est la destination parfaite pour ceux qui ne se satisfont pas d’une simple plateforme d’observation. Le pont est doté d’un point d’observation traditionnel sur le pylône du sud-est, offrant de très belles vues sur la ville, l’opéra ainsi que le port. Les visiteurs aux jambes robustes et aux nerfs d’acier peuvent également grimper sur les arches du pont pour atteindre une autre plateforme, au point le plus élevé du pont.

Harbour Bridge, Sydney, Australie
Harbour Bridge, Sydney, Australie

Grand Canyon Skywalk, Arizona, États-Unis

Bien que cette plateforme d’observation se trouve en réalité au niveau du sol, quand quelqu’un se tient sur le verre du Grand Canyon Skywalk, 1 220 mètres le séparent du fond du canyon. C’est plus du double de la hauteur du point d’observation du Burj Khalifa (555,7 mètres). C’est pourquoi, de manière compréhensible, de nombreux touristes décident de ne pas franchir le pas. Mais il est toujours possible d’opter pour un autre type d’expérience excitante en réservant un tour en hélicoptère.

 

Le futur point le plus haut : Tour de Djeddah, Djeddah, Arabie Saoudite

La tour de Djeddah, le futur plus haut bâtiment au monde, devrait atteindre ou dépasser 1 km de hauteur. Une fois achevée en 2020, elle abritera également la plus haute plateforme d’observation au monde, à 637,5 mètres. Cette plateforme comprendra une terrasse extérieure de taille exceptionnelle (697 mètres carrés) qui surplombera la mer Rouge et inclura de nombreux passages en verre pour permettre aux visiteurs de tester leur sang-froid.

Tour de Djeddah, Djeddah, Arabie Saoudite

Credits:

Erik Söderström [CC BY 2.0], Eiffel Tower

By © Jorge Royan / http://www.royan.com.ar, CC BY-SA 3.0, Link

By kherzigOwn work, CC BY-SA 3.0, Link

By H2NCH2COOHOwn work, CC BY-SA 3.0, Link

By Colin Zhu – originally posted to Flickr as Guangzhou Tower – 2010 Asian Games Opening Ceremony, CC BY-SA 2.0, Link

By User:慕尼黑啤酒Own work, GFDL, Link

David Geen [CC BY-ND 2.0″], Harbour Bridge

Jeddah Tower, taken from smithgill.com – image by: © Adrian Smith + Gordon Gill Architecture LLP, all rights reserved