Buildings

Une pléthore d’adjectifs décrivant les époustouflants gratte-ciel chinois

Avec 92 bâtiments de plus de 200 m de haut construits en 2018, la Chine a bâti plus de gratte-ciel en un an que n’importe quel autre pays. Bien que le nombre de bâtiments construits en 2019 ait diminué, la Chine continue de devancer la concurrence avec 57 nouveaux bâtiments de plus de 200 m de haut, soit 45 % du total mondial. Avec une telle concurrence en matière de construction, la Chine est un rêve devenu réalité pour les architectes audacieux, étant donné le nombre énorme de villes qui souhaitent toutes se distinguer des autres par le biais de leurs constructions. URBAN HUB tente de décrire en un seul mot certains de ces édifices exceptionnels.
Buildings
Des témoins de la durabilité urbaine - De nos jours, l’aménagement urbain pose les bases des villes de demain, leur insufflant l’inspiration nécessaire en termes de durabilité, de décisions écologiques et de mode de vie responsable.
104 vues

Fait le 20/11/2020

Élevée : la Tour Shanghai

Commençons par l’adjectif le plus simple : élevée. Du haut de ses 632 mètres, la Tour Shanghai est considérée comme « megatall ». C’est le deuxième bâtiment le plus élevé et la tour torsadée la plus haute du monde. Sur les dix bâtiments les plus élevés du monde, six d’entre eux se trouvent en Chine, sans parler des 2 177 bâtiments de plus de 150 mètres de haut. En comparaison, les États-Unis n’en comptent que 807.

La Tour Shanghai est au cœur du plus grand réseau de gratte-ciel « supertall » du monde, comprenant le Shanghai World Financial Center (492 m), la Jin Mao Tower (420 m) et l’emblématique Oriental Pearl Tower (468 m), une tour de diffusion avec une plateforme d’observation à 351 m d’altitude.

Horizontale : la Raffles City de Chongqing

Autrefois nommée Chungking, la ville de Chongqing est l’une des quatre municipalités dirigées directement par le gouvernement central (avec Beijing, Shanghai et Tianjin). La ville pourra bientôt se vanter de posséder la passerelle aérienne la plus récente et la plus ambitieuse du monde – un vrai tour de force en matière d’ingénierie et d’architecture « horizontale ».

Conçue par Safdie Architects, la passerelle aérienne Crystal du complexe Raffles City Chongqing est une structure de plusieurs étages et longue de 280 m, située à 250 m d’altitude et reliant deux tours adjacentes de 350 m de haut. À l’intérieur de la passerelle aérienne large de 32,5 m et haute de 26,5 m se trouvent des restaurants, des piscines, des promenades et des jardins offrant de nombreuses vues sur la ville florissante.

Raffles City

Rond : le Guangzhou Circle

Bien que la structure du Guangzhou Circle (138 m) à Guangzhou ait été comparée à un beignet, sa forme ronde avec un trou au milieu est en fait un hommage aux anciennes pièces de monnaie chinoises. Une juste analogie, car le bâtiment abrite la plus grande bourse de matériaux plastiques bruts du monde.

Mais le symbolisme ne s’arrête pas là. La forme du bâtiment se base sur les principes du feng shui, qui promeut une orientation spatiale harmonieuse, mais est aussi une référence au nombre huit et à une dynastie historique ayant régné dans la région de la province du Guangdong. Son reflet dans la rivière des Perles forme le symbole de l’infini.

Guangzhou Circle

Carrée : la Cube Tower de Foshan

Également située dans la Province du Guangdong et à proximité de Guangzhou, la ville de Foshan est une métropole florissante de plus de 7 millions d’habitants. Son nouveau Grand Theater de 160 m de haut situé dans la Cube Tower fait partie d’une stratégie de la ville visant à la distinguer des autres grandes métropoles avoisinantes. Mais qu’est-ce qui rend ce nouveau théâtre spécial ?

Premièrement, sa conception : il ressemble à neuf cubes gigantesques, chacun doté d’une enveloppe en acier soudé unique et remarquable. Deuxièmement, sa construction a nécessité des techniques d’ingénierie avancées pour faire face aux défis posés par la structure. Et troisièmement, les solutions de mobilité intérieure de thyssenkrupp Elevator, qui offrent aux spectateurs de la mobilité et de l’émotion.

Cube Tower Foshan
Cube Tower Foshan

Préfabriquée : la Mini Sky City de Changsha

L’importance de ce bâtiment de 204 m de haut, situé à Changsha, la capitale de la province du Hunan, ne sautera pas forcément aux yeux des observateurs. Et ne les en blâmez pas. C’est une tour élevée, mais pas « supertall », et son apparence de verre et d’acier est plutôt conventionnelle. Ce qui la distingue, c’est qu’il n’a fallu que 19 jours pour la construire.

Pour accomplir cela, le riche entrepreneur Zhang Yue a développé un système permettant de produire des modules en acier dans ses usines. La plupart d’entre eux sont munis de câbles électriques, de conduits de ventilation et de tuyaux préinstallés. Une fois arrivés sur le site de construction, ces modules sont tout simplement hissés, positionnés et assemblés entre eux. Zhang Yue a même pour ambition de construire la plus grande tour du monde de cette façon.

 
Mini Sky City

Est-ce que construire trois étages par jour est normal ? C’est à cette vitesse extraordinaire que la Mini Sky City de 57 étages a été construite dans la ville de Changsha, en Chine, grâce à l’utilisation de modules préfabriqués. Vous pouvez voir comment en regardant cette vidéo en accéléré.

Liquide : le Liebian Building à Guiyang

Situé à Guiyang, la capitale de la province de Guizhou, le Liebian International Building possède une hauteur de seulement 121 m – assez petit, selon les critères chinois. Mais un détail distingue cette tour à l’apparence plutôt ordinaire de tous les autres bâtiments du monde : une énorme chute d’eau partant du sommet de la tour et aboutissant au niveau d’une place publique à sa base.

La chute de 108 m de haut est l’une des plus grandes chutes artificielles du monde. Elle est créée grâce à quatre pompes acheminant de l’eau recyclée et de l’eau de pluie jusqu’au sommet de la tour, pour le plus grand plaisir des résidents et des touristes. Cependant, lors de la mise en marche des pompes, des résidents alarmés ont inondé les autorités d’appels signalant une fuite d’eau géante. Mais maintenant, ils sont au courant !

 
China's Waterfall Building

Ondulées : les Fake Hills de Beihai

Que pourrait-on donc construire sur une longue et étroite bande de terrain le long du dynamique port de Beihai ? MAD, un cabinet d’architectes de renommée internationale, a décidé de construire un bâtiment unique dans cette ville de la région autonome du Guangxi Zhuang, près de la frontière vietnamienne. Le complexe résidentiel Fake Hills de 492 000 mètres carrés en est le résultat incroyable.

Le bâtiment est ce qu’on appelle un « groundscraper » : une barre horizontale avec une longueur de 800 m et une hauteur maximale de 120 m, comprenant des percées, des vallées, des sommets et des arches. Le toit ondulant offre aux habitants et aux visiteurs des espaces récréatifs tels que des piscines, jardins et courts de tennis, ainsi que des vues imprenables sur la mer.

 
 
 
 
 
View this post on Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Gafisa (@gafisa) on

Inspirante : la tour de test de thyssenkrupp Elevator à Zhongshan

Zhongshan, également située dans la province du Guangdong, peut désormais se vanter d’abriter une des tours de test d’ascenseurs parmi les plus élevées et les plus avancées du monde. Sa hauteur de 248 m lui confère de vastes capacités pour mener des tests de mobilité pour de nouveaux produits, tels qu’un nouvel ascenseur se déplaçant à plus de 18 mètres par seconde ou le système MULTI à sustentation magnétique « mag-lev » révolutionnaire, parfois aussi appelé le « Wonkavator » car il peut se déplacer aussi bien à la verticale qu’à l’horizontale.

Comme sa sœur située à Rottweil, en Allemagne, cette tour de test est aussi un laboratoire pour la sécurité des ascenseurs, utilisant un système d’amortisseurs de masse actifs pour garantir la sécurité des techniciens dans la tour et simuler les effets des oscillations causées par les tremblements de terre et les typhons.

Image Credits

Guangzhou Circle, photo by Midip~commonswiki, taken from commons.wikimedia.org, Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported

Mini Sky City, video by Wall Street Journal

Liebian Building, video by Earth Titan

Fake Hills, photo by gafisa, taken from instagram.com