Urbanization

Des défis vus comme des opportunités pour le développement urbain en Inde

Selon Bloomberg India, la population urbaine de l’Inde devrait s’élever à 517 millions d’ici 2020, pour atteindre le chiffre ahurissant de 700 millions d’ici 2050. Malgré les défis majeurs posés par l’urbanisation rapide et la modernisation, le pays prend des mesures encourageantes pour en tirer le meilleur possible.

Urbanization
Nos villes, notre avenir - La mégapole nait avec le 21e siècle. Cette tendance à l’urbanisation, qui ne montre aucun signe de faiblesse, est sur le point de modifier en profondeur nos modes de vie et notre manière de travailler et d’interagir au sein de nos communautés.
1091 vues

Fait le 18/05/2017

Défis et opportunités

Dans tous les pays du monde, les villes sont les principaux moteurs de la croissance économique. C’est la raison pour laquelle l’urbanisation devrait être perçue comme une opportunité. Il en est de même en Inde : les villes contribuent déjà à plus de 62 % au PIB du pays, chiffre qui augmentera certainement.

Renfermant les deuxième et troisième plus grandes zones urbaines du monde (respectivement Mumbai et Delhi), l’Inde est confrontée à d’énormes défis en matière d’urbanisation. Heureusement, la plus vaste zone urbaine du monde (Tokyo, au Japon) est une bonne source d’inspiration. Cette mégapole prospère fonctionne comme une machine bien huilée, témoignant ainsi que même l’urbanisation extrême peut être une réussite. Toutefois, ses avantages ne devraient pas être réservés à quelques privilégiés.

À Mumbai, la capitale commerciale de l’Inde, vous trouverez les maisons les plus chères du pays aux côtés des plus grands bidonvilles d’Asie. La pauvreté urbaine, les bidonvilles et l’accès limité à l’eau potable et aux installations sanitaires comptent parmi les principaux obstacles qui sont de plus en plus difficiles à gérer à mesure que l’urbanisation et la modernisation progressent. Un développement urbain intelligent, associé à des programmes gouvernementaux ingénieux, est nécessaire pour transformer les défis en opportunités. Heureusement, de nombreuses initiatives sont déjà en cours.

Un logement pour tous

Avec pour but de fournir un logement à tous les foyers pauvres d’ici 2022, le projet « Housing for All » lancé en Inde est extrêmement ambitieux. Cet objectif est toutefois difficile à atteindre dans les zones urbaines, sachant que, selon ONU-Habitat, 29 pour cent de la population urbaine indienne habitait dans des bidonvilles en 2012. Supprimer entièrement ceux-ci, comme le souhaite le gouvernement, relèverait de l’exploit.

Le projet « Housing for All » prévoit de construire vingt millions de logements dans les zones urbaines de plus de 2 500 villes. Il doit être financé et mis en œuvre via des initiatives à la fois publiques et privées, incluant des subventions liées à des crédits et la construction de logements par les bénéficiaires.

Clean-Up (Bangalore, India)

Nouvel agenda urbain

La participation de l’Inde au « Nouvel agenda urbain » des Nations Unies est aussi très importante. Le traité international fera office de feuille de route pour un développement urbain plus durable à travers l’utilisation de réseaux de données améliorant la planification et le développement des villes. En prenant part à ce programme, l’Inde montre clairement qu’elle souhaite se diriger vers une transformation urbaine plus durable.

Le programme est axé sur la promotion de la durabilité environnementale, le développement intelligent de l’espace, la prospérité urbaine pour tous ainsi que l’inclusion sociale et la participation étendue à l’élaboration des politiques urbaines.

National cleanliness rankingsClassement en matière de propreté nationale

La participation des citoyens est désormais un aspect clé de l’enquête nationale sur la propreté (Swachh Survekshan) menée par le gouvernement indien. Lancée en 2014 dans le cadre de la « Mission Inde Propre » (Swachh Bharat Abhiyan), elle évalue la propreté de 500 villes. Près de 3,7 millions de citoyens ont participé à la dernière phase de l’enquête.

Outre le feedback des habitants des villes, l’enquête vise à réunir les données provenant des autorités municipales et les observations d’experts indépendants, et ce dans cinq domaines : collecte des déchets, traitement et gestion des déchets ménagers, construction et disponibilité des sanitaires, stratégies d’assainissement et communication officielle promouvant un changement de comportement.

Félicitations au vainqueur actuel : Indore dans le Madhya Pradesh, une métropole d’environ 2 millions d’habitants !

Smart Cities Mission

Un autre élément clé du vaste développement urbain de l’Inde est la « Smart Cities Mission », qui vise à transformer 109 centres urbains de taille moyenne en villes intelligentes. Ce qui est particulièrement intéressant est que toutes les villes visées se situent à proximité d’autres vastes zones urbaines.

Là aussi, l’Inde choisit de faire appel à la fois au secteur public et au secteur privé pour mener à bien ses plans. Par exemple, Bloomberg Philanthropies soutient la mission avec la compétition « India Smart Cities Challenge », lors de laquelle les villes doivent élaborer des propositions pour lesquelles elles cherchent à obtenir des fonds. C’est la première fois que l’Inde utilise un cadre concurrentiel pour réaliser une grande mission de développement urbain et allouer des fonds.

Cette initiative est une preuve de plus que l’Inde relève le défi de son avenir urbain en faisant preuve de créativité et de dynamisme.

« Le Premier ministre Narendra Modi reconnaît sagement le rôle crucial que peuvent jouer les villes dans la construction d’un avenir solide pour l’Inde, surtout si les innovations locales sont encouragées et récompensées. »

Michael R. Bloomberg, Founder of Bloomberg Philanthropies