Urbanization

Dans les villes adaptées aux personnes âgées, les seniors savourent leur âge d’or

La ville est idéale pour les jeunes, mais c’est également un lieu formidable pour passer sa vie entière. De plus en plus de gens s’établissent en ville de façon définitive, profitant de leur retraite dans une atmosphère vibrante. Dans ce contexte, les centres urbains prennent très au sérieux le bien-être des personnes âgées. Ils doivent offrir à leurs habitants de belles perspectives jusque dans leur âge d’or.

D’ici 2025, le nombre d’individus âgés de 60 ans et plus doublera, passant de 600 millions à 1,2 milliard dans le monde. Plus de la moitié de la population mondiale habitant en ville, il est impératif que les centres urbains prennent le plus grand soin de leurs aînés afin de rester des lieux de vie agréables. Si la santé et le logement sont deux éléments essentiels, il convient également de veiller à ce que les seniors restent des participants actifs au sein de leur communauté.

Urbanization
Nos villes, notre avenir - La mégapole nait avec le 21e siècle. Cette tendance à l’urbanisation, qui ne montre aucun signe de faiblesse, est sur le point de modifier en profondeur nos modes de vie et notre manière de travailler et d’interagir au sein de nos communautés.
966 vues

Fait le 17/11/2016

Une préoccupation mondiale

Avec sa politique de « vieillissement actif », l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) « optimise les opportunités en matière de santé, de participation et de sécurité dans le but d’améliorer la qualité de vie à mesure que les gens vieillissent. » Selon l’OMS, un grand nombre de seniors urbains habitent dans des espaces qui n’ont pas été construits dans l’optique de répondre à leurs uniques besoins. Cela limite leur mobilité et leur capacité à participer à la vie de leur communauté.

L’initiative couvre les facteurs clés que sont l’indépendance, la participation, la dignité, l’attention et l’épanouissement. L’OMS se concentre sur les villes, car celles-ci possèdent les ressources nécessaires pour créer un environnement adapté aux personnes âgées et peuvent servir d’exemple à d’autres communautés situées aux alentours.

Comment les communautés prenant soin des personnes âgées garantissent un vieillissement actif

Source : brochure « Global Age-Friendly Cities Project » de l’OMS 

  • Participation 
    • Mise en avant d’une image positive des aînés
    • Informations utiles et accessibles
    • Transports publics et privés accessibles
    • Occasions pour tous de participer aux activités communautaires, culturelles, éducatives, bénévoles
    • Accès facile, sans obstacles, aux installations intérieures et extérieures
  • Santé
    • Lieux et programmes de rencontre et de loisirs actifs
    • Activités, programmes et informations qui favorisent la santé le bien-être social et spirituel
    • Soutien et services à des groupes mal desservis
    • Services de santé accessibles et suffisants
    • Air et eau de bonne qualité
  • Sécurité et indépendance
    • Logements adaptés, faciles d’accès et abordables
    • Appareils et produits sécuritaires
    • Rues et bâtiments exempts de tout danger
    • Voies de circulation et signalisation sûres pour conducteurs et piétons
    • Transports publics sûrs, accessibles et abordables
    • Services d’aide aux travaux et à l’entretien ménagers
    • Soutien au personnel soignant
    • Magasins, services bancaires et professionnels accessibles
    • Voisinage amical
    • Protection contre la maltraitance et les agressions criminelles
    • Information et formation du public
    • Plans d’urgence et de secours
    • Emplois adaptés et accessibles
    • Conditions de travail souples

Découvrez quels sont les fondements des communautés prenant soin des personnes âgées dans cette vidéo de la Tufts Health Plan Foundation.

 
Un exemple de mauvaise planification : l’absence de connexions

L’absence d’obstacles favorise l’intégration sociale

L’une des conditions fondamentales de l’intégration sociale est l’absence d’obstacles lors des déplacements. Pour de nombreuses personnes, il arrive un moment où les escaliers deviennent une difficulté insurmontable. À ce stade, même les ascenseurs peuvent s’avérer problématiques.

Il est donc important d’intégrer des solutions qui aident les individus à se déplacer sans être bloqués par des escaliers et des bordures de trottoirs. Si les rampes sont une solution simple et évidente, elles sont absentes dans de nombreux espaces publics du monde entier. À l’inverse, les ascenseurs sont devenus la norme dans chaque nouveau bâtiment public et privé, mais le problème ici est souvent qu’il n’y a pas assez d’ascenseurs.

L’absence d’obstacles ne facilite pas seulement la vie des seniors, mais aussi celle des personnes à mobilité réduite, des parents avec des poussettes et des services de livraison. C’est sans compter les autres options, telles que les monte-escaliers et plateformes élévatrices, qui s’avèrent utiles lorsqu’il est impossible d’installer des rampes ou des ascenseurs.

Transports publics

Les systèmes de transport public doivent offrir une grande variété d’options, tels que le train, le métro, le tramway et le bus. Tous ces modes de transport peuvent être mieux adaptés aux seniors en prévoyant des places réservées aux personnes âgées et à mobilité réduite.

De même, il est essentiel que les stations de métro soient équipées d’ascenseurs en nombre suffisant, non seulement pour les seniors, mais aussi pour accueillir les individus qui devraient utiliser les escaliers mécaniques. En effet, beaucoup de personnes âgées n’oseront pas exercer pas leur droit d’avancer en tête de la file d’attente devant un ascenseur. L’ascenseur MULTI serait une solution idéale de déplacement de personnes dont ont besoin les stations de métro.

La possibilité de se reposer : un aspect essentiel de la mobilité des seniors

Des bancs pour renforcer la mobilité ?

Peu de gens le savent, mais les bancs publics améliorent la mobilité des personnes âgées. Ces dernières sont souvent tout à fait capables de parcourir de longues distances à pied, mais elles doivent pouvoir se reposer de temps en temps. Si elles savent qu’il y a beaucoup de bancs dans un parc donné, elles seront plus susceptibles de passer davantage de temps à l’extérieur.

Études de cas sur le bien-être des personnes âgées

  • Comté de Saint Louis, Missouri, États-Unis

    Le comté de Saint Louis a travaillé en partenariat avec des institutions, universités et communautés locales pour améliorer les conditions de vie des seniors, créant le plan « Age-Friendly Community Action Plan ». De plus, le programme permet de partager des ressources et connaissances avec des communautés du monde entier via des téléchargements et une communication directe.

  • Belfast, Irlande du Nord

    Belfast appartient au « Global Network of Age-Friendly Cities and Communities » (réseau mondial des villes amies des aînés) de l’OMS. La ville parraine de nombreuses initiatives visant à favoriser l’intégration. Le plan d’action majeur étalé sur trois ans prendra fin en 2017. Restez donc à l’affût des dernières nouvelles de Belfast, la « ville-amie » des aînés.

  • Singapour

    D’après le Lonely Planet, Singapour est l’une des villes les plus accessibles en Asie et dans le monde. Par ailleurs, la cité-État ayant un penchant pour une architecture intéressante, il n’est pas étonnant qu’elle soit sur le point de posséder une communauté de retraités axée sur l’intégration, avec des murs végétaux et de nombreux jardins.

  • Barcelone, Espagne

    Non seulement Barcelone a son propre programme urbain favorable aux seniors, qui bénéficie du soutien de l’OMS, mais la ville est devenue une célèbre destination touristique accessible aux personnes handicapées et à mobilité réduite. Elle illustre bien comment les améliorations apportées dans un domaine contribuent au bénéfice de tous.

Adapté aux seniors = vivable pour tous

Les initiatives favorables aux seniors offrent des avantages aux personnes de tout âge. Les aspects relatifs à la pureté de l’air et à un environnement sain que prévoit l’initiative « Age-Friendly Cities » de l’OMS bénéficieront à tout un chacun, en particulier aux enfants et aux personnes souffrant de maladies respiratoires. Les aspects concernant la sécurité contribuent à garantir un environnement favorable aux familles. Enfin, la création de villes dénuées de tout obstacle aidera à améliorer la mobilité d’un grand nombre de citoyens.

En conclusion, les villes qui s’efforceront d’appliquer les directives de l’OMS en faveur des personnes âgées deviendront sans aucun doute attrayantes aux yeux de quiconque.

Le bonheur de nos aînés fait notre bonheur à tous.