Urban Lifestyle

Stands éphémères urbains : ramener le nomade au cœur des implantations humaines

Les installations éphémères n’ont rien de nouveau : pendant des millénaires, les tribus nomades se sont installées à un endroit et construit des structures avant de les démanteler pour repartir sur la route. Avec l’essor de la civilisation, les marchands itinérants se firent de plus en plus fréquents, et les jours de marché virent défiler des générations d’étals éphémères. À certains endroits, les stands éphémères finirent par disparaître complètement, remplacés par des structures permanentes et proscrits par les règles de la ville. Cela dit, les vendeurs de rue restent très répandus dans une bonne partie du monde, offrant ainsi un spectacle visuel, sonore et olfactif inoubliable. De plus, les installations éphémères reviennent en force dans les endroits où elles avaient disparu !
Urban Lifestyle
An urban lifestyle for the future -  By first recognizing the impact of our city lifestyles, we can pave the path for sustainable economic development and a brighter, greener future.
100 vues

Fait le 04/10/2019

Aux origines : un marché de Vienne

La notion moderne du stand éphémère est en réalité assez ancienne : les marchés de Noël traditionnels, si populaires aujourd’hui dans le monde entier, en sont un bon exemple. Ces marchés extérieurs et saisonniers, datant du 13e siècle et originaires de Vienne, en Autriche, attiraient de nombreux marchands parce qu’ils proposaient un espace de vente pour bien moins cher qu’une boutique. Les clients les appréciaient également en raison des articles en vente et leur lien avec une célébration chérie de tous.

Vienna Christmas Market

Premiers pas modernes dans la vente : un parking de Los Angeles

L’événement « Ritual », organisé à Los Angeles en 1997, remit cette idée au goût du jour. Cet événement, mettant en lumière des créations artistiques et musicales produites de manière indépendante, se tenait dans un parking pour voitures. Patrick Courrielche, qui gérait une boîte de nuit dans la zone, décida d’y vendre des articles « streetware » provenant de petits labels de mode. L’opération fut un franc succès et permit de populariser les stands éphémères.

Los Angeles Car Park

Une place de parking, peut-être… mais avant tout un espace potentiel pour une installation éphémère !

Expériences de marque : une boîte à chaussure à Londres

Ce n’était qu’une question de temps avant que les gros budgets de marketing ne propulsent le commerce éphémère à un autre niveau, par exemple la boîte à chaussure Adidas qui apparut à Londres en 2014. Bien que les parkings continuent à attirer les stands éphémères de vente, la plupart des entreprises leur préfèrent les artères avec un fort passage piétonnier, comme les places et les gares ferroviaires, où ils peuvent installer un stand, un conteneur, une tente, ou bien même une boutique sur roulettes.

Adidas Shoebox

De stands en boutiques : un bateau à New York

Un autre concept en vogue est celui de la boutique éphémère, qui se définit par l’utilisation temporaire d’un espace permanent. Cela peut autant être un bâtiment traditionnel que quelque chose de moins ordinaire : Target avait par exemple fait la une des journaux avec son bateau-boutique éphémère à New York. Une autre solution consiste à placer une vitrine temporaire dans une boutique existante ; dans tous les cas, la question demeure : s’agit-il vraiment d’une installation éphémère si elle est placée dans un espace permanent, même pour une durée limitée ? Les experts ne sont pas d’accord, mais le phénomène est bien parti pour perdurer.

Aide humanitaire : dans le centre-ville de Christchurch

Outre leur omniprésence en tant que véhicules de commerce expérimental, les stands éphémères servent également à promouvoir des restaurants ou des lieux de divertissement. À Hong Kong, par exemple, les boîtes de nuit éphémères sont particulièrement courues. Mais les installations éphémères servent également à des causes plus sérieuses : à Christchurch (Nouvelle-Zélande), des stands éphémères furent installés dans des conteneurs pour permettre la distribution continue de biens de nécessité à la population, après le ravage du centre-ville par un séisme en 2011. À Athènes, des stands éphémères furent utilisés afin de booster l’activité économique au plus fort de l’austérité.

Pop Up Store

Prise de conscience et action sociales : un bus scolaire à Rio

Lorsqu’il s’agit des causes sociales, l’art de résistance et l’urbanisme stratégique se combinent pour utiliser à bon escient les installations éphémères. À Amsterdam, des conteneurs permettent de loger les sans-abris. À San Francisco, d’anciens bus ont été dotés de douches et de toilettes pour fournir une solution mobile aux personnes qui n’ont pas accès à ces commodités et enfin, à Rio, des écoles éphémères et mobiles offrent l’accès à l’apprentissage aux enfants défavorisés.

Parfois, le but est simplement d’éveiller les consciences. À Philadelphie, l’artère Spruce Street Harbor, sous-exploitée, fut transformée pendant deux mois en parc éphémère pour donner aux habitants une idée du potentiel de l’endroit. À Kuala Lumpur, une agence urbaine locale a mis en place pendant un mois de petits coins verts temporaires dans le centre historique de la ville, complétés avec des jeux d’échecs, des sièges, et des étagères de livre ; si ces installations sont appréciées du public, elles pourraient devenir permanentes.

Shipping Containers

Bâtir la communauté : un abri pour voiture à Tokyo

Contrairement aux actions étincelantes des grandes marques et à l’urbanisme caritatif, les installations éphémères au sein de la communauté servent principalement à rapprocher le voisinage, ou à améliorer leur lieu de vie. Ces projets ne sont pas forcément médiatisés, mais leur apport sur la vie des gens est indéniable.

À Copenhague, plus de 1 000 habitants ont travaillé pendant une nuit entière pour transformer un terrain vague en jardin. La ville de San Francisco sponsorise un manuel proposant de transformer l’espace urbain en un jardin ou un parc éphémère. Et dans le grand Tokyo, un homme a transformé son abri pour voiture en un espace vert public, pour le plus grand plaisir de ses voisins.

The guerrilla PARK(ing) movement transforms urban space.

Incubateur à structures éphémères : un salon à Dubaï

Les foires et salons industriels forment le terreau parfait pour les installations éphémères naissantes. Après tout, les foires sont idéales afin de jauger l’intérêt du public pour une exposition de 3 jours. De nombreux exposants ne le voient pas de cette façon, mais les plus futés ne ratent pas une telle occasion. thyssenkrupp Elevator a présenté un stand VR de ses produits et services à l’Airport Show de Dubaï. L’intense intérêt généré lors du salon a encouragé l’entreprise à déployer ensuite des stands éphémères de VR dans tout le Moyen-Orient.

VR Showroom

Examiner la place de l’éphémère au sein de la ville

Les installations éphémères modernes peuvent donc servir de multiples façons. Premièrement, elles proposent une grande agilité d’utilisation, que ce soit en offrant une réponse rapide en cas de catastrophe, de la flexibilité pour tester de nouvelles réponses aux défis chroniques, ou une manière renouvelée de promouvoir des produits. Leur créativité est également un avantage certain : elles permettent de stimuler une prise en charge rapide des problèmes urbains, de libérer de l’espace mental et physique pour l’action civique, ou d’encourager les expériences d’un genre nouveau.

Les installations éphémères modifient l’apparence d’une ville. Elles transforment l’ambiance d’un quartier et rajoutent une touche de joie à la vie de tous les jours. Elles ramènent l’esprit nomade et la spontanéité apparente là où ils doivent être, pour remettre un peu de douceur au cœur d’un environnement rigide et construit.

 
Welcome to the Cliffside Shop