Urban Lifestyle

Apprécier la ville sous la chaleur de l’été

Évoquez les « plages urbaines », et les yeux de la plupart des gens s’illuminent en pensant à la plage de Bondi à Sydney, à Ipanema à Rio de Janeiro, aux plages de sable blanc du Cap en Afrique du Sud ou encore à l’ambiance Art déco de Miami Beach. Cependant, il existe d’autres lieux de baignade urbaine surprenants, et cette tendance ne cesse de croître.

Cela fait des années que les villes réexaminent leur front de mer. Après avoir refaçonné le paysage post-industriel, elles ont reconstruit des parcs sur les rives. Désormais, il est temps de se plonger dans le vif du sujet et de rendre l’eau propre et accessible. Suivant de près les espaces de fitness et les pistes cyclables, les zones de baignade urbaine sont la nouvelle tendance sportive dans les villes vertes et intelligentes.

Urban Lifestyle
An urban lifestyle for the future -  By first recognizing the impact of our city lifestyles, we can pave the path for sustainable economic development and a brighter, greener future.
11685 vues

Fait le 16/08/2017

Venez, l’eau est bonne!

Certaines villes offrent déjà de formidables espaces de baignade, notamment Barcelone qui a valeur d’exemple. À l’approche des Jeux olympiques d’été de 1992, la ville a transformé une décharge en plage urbaine, améliorant de façon significative l’accès des habitants à la mer. Il existe aussi d’autres lieux de baignade urbaine bien cachés qui ne manqueront pas de vous surprendre.

Au nord-est de Kyoto, vous trouverez un plan d’eau rafraîchissant sur la rivière Takano. Vous souhaitez piquer une tête avant de vous rendre à une réunion à Hong Kong ? Alors, joignez-vous aux nageurs matinaux de Deep Water Bay ! Même les régions plus fraîches se sont mises à créer des espaces de baignade : après un projet de nettoyage de dix ans, Copenhague compte désormais quatre bains portuaires.

L’un des quatre bains portuaires de Copenhague
L’un des quatre bains portuaires de Copenhague

Tremper ses orteils dans l’eau

Même si de nombreux cours d’eau urbains sont plus propres que jamais auparavant, atteindre des normes de qualité des eaux de baignade suffisantes reste un véritable défi. Séoul, qui s’efforce d’améliorer la qualité de ses eaux depuis 1982, voit désormais des amateurs de planche à voile et de kayak sur le fleuve Han, mais y nager reste dangereux. Par conséquent, c’est sur les rives que la ville a aménagé des espaces de baignade, construisant des piscines et des parcs aquatiques tout le long du fleuve.

D’autres villes se rapprochent doucement de l’eau. Paris a aménagé des aires de jeux aquatiques, des parcs et des plages sur les berges de Seine. Le maire souhaite que l’eau soit assez propre pour pouvoir y nager d’ici 2024. Pour permettre aux gens de se baigner en centre-ville, Vienne a construit une piscine flottante sur le canal du Danube.

Troquez vos brassards contre une pagaie

Profiter de l’eau, c’est bien plus que nager. Voici quelques-unes des activités prisées par les amateurs de baignade urbaine attirés par une eau propre.

  • Oklahoma City a isolé une section de l’Oklahoma River pour construire un site de kayak s’étendant sur 44 515 m².
  • À Hambourg, les amateurs de sport quittent les plages qui longent l’Elbe pour faire du stand up paddle sur le vaste réseau de canaux.
  • À Denver, les habitants montent sur des chambres à air pour descendre une section de la rivière South Platte.

Des voies infinies dédiées à la baignade urbaine dans une ville proche de chez vous

Pour beaucoup, nager dans les cours d’eau d’une ville reste un rêve. Berlin et Londres ont élaboré de grands projets de baignade urbaine pour leurs rivières, mais elles ne sont pas prêtes de les réaliser. À New York, les courants de l’East River sont trop forts. Par contre, le projet + POOL, qui vise à construire une piscine flottante filtrant l’eau de la rivière, bénéficie du soutien de la population. 

Portland, Oregon, a rencontré un grand succès avec un projet local à petite échelle nommé « The Big Float ». Organisé une fois par an, ce festival inclut un défilé qui voit les participants descendre la rivière à la nage ou sur des bouées. L’événement a changé la perception qu’ont les gens de la baignade dans la rivière Willamette et les ont encouragés à s’investir dans la protection de ses ressources. .

 
The + POOL, floating pools that filter the river water

Faites le grand plongeon!

Les villes réalisent de plus en plus qu’avoir des bords de mer accessibles profite non seulement à la redynamisation économique et à la qualité de vie globale, mais également au développement des loisirs aquatiques. Les habitants et les visiteurs seront amenés à revenir maintes fois, et ils se sentiront investis dans les politiques et les activités visant à préserver la propreté de la ville et de ses eaux.

Ainsi, lors de votre prochaine virée en ville, n’oubliez pas votre maillot de bain. Après une visite au musée, vous pourriez être tenté par une petite baignade sur le front de mer, en centre-ville. Faites-nous part du nouveau site de baignade urbaine que vous avez découvert!

Willamette in Portland
Des militants pour la propreté de l’eau sur la Willamette, à Portland

Copenhagen Harbour Bath – Islands Brygge, taken from flickr.com – image by: © webjay, all rights reserved

The Big Float 2013, taken from flickr.com – image by: © Matthew Nenninger & Tracie Andrews, all rights reserved