Technology

Comment les technologies portables connectent les individus aux villes intelligentes

L’avenir de la vie urbaine est déjà en marche. Une maison intelligente peut être contrôlée via un smartphone. Les villes intelligentes contrôlent le mouvement des piétons et du trafic. Les urbanistes perspicaces utilisent ces informations pour améliorer l’infrastructure, et les gouvernements éclairés fournissent des services publics via des applications intelligentes. Le bon sens règne en maître.

Toutefois, des obstacles se dressent encore sur le chemin visant à améliorer les conditions de vie urbaine, la circulation et les politiques, c’est-à-dire les objectifs principaux des grandes villes intelligentes. La technologie permettra sûrement de faire le lien entre citoyens, services et appareils intelligents, mais comment ? Plusieurs projets phares montrent déjà la voie à suivre.

Technology
Utiliser moins de ressources pour stimuler le changement - Quel est le moteur du monde ? Les technologies innovantes. Et en matière de mobilité, de construction, d’énergie et de production, les innovations écologiques modifient particulièrement l’environnement des individus et leur manière d’interagir avec lui.
1576 vues

Fait le 30/03/2016

La participation doit être récompensée

Afin de créer une ville réellement intelligente, l’un des besoins les plus urgents est de s’assurer la participation des habitants. Un moyen d’y parvenir est de les inciter à donner leur avis. Les citoyens pourraient s’habituent à apporter régulièrement leur contribution en exprimant leurs idées, questions, demandes et critiques, sur lesquels les responsables politiques s’appuieraient pour améliorer la vie des habitants. En retour, cela renforcerait la participation des citoyens.

Néanmoins, des formules telles que « contrôler le mouvement des individus » ont un côté assez sinistre et intimidant. C’est pourquoi il convient d’expliquer les avantages à en tirer. Il n’est peut-être pas nécessaire que tous les citoyens participent, l’idée est plutôt d’avoir un échantillon assez large qui reflète l’opinion publique, permette de contrôler les embouteillages, etc.

Si ce type d’approche porte ses fruits, les avantages publics seront mis en évidence, ce qui incitera plus de personnes à participer. Il doit aussi y avoir des avantages immédiats pour les pionniers en la matière, c’est-à-dire des raisons qui les poussent à adopter les technologies interactives, telles que les mises à jour instantanées du trafic, les notifications d’événements et autres conseils en temps réel. Par exemple, les participants pourraient voir les feux rouges passer au vert plus rapidement, ou bénéficier d’astuces leur permettant d’éviter complètement les feux rouges.

La participation doit être récompensée

Les villes intelligentes servent l’intérêt général

On retrouve partout le terme « intelligent ». Mais que signifie réellement une « ville intelligente » ? Une ville peut regorger de technologies de pointe tout en étant très loin de « l’intelligence » idéale. Et, bien sûr, la technologie ne reste qu’un outil, qui peut être utilisé pour de bonnes comme pour de mauvaises raisons.

Toutefois, les villes intelligentes ont clairement l’intention d’exploiter la technologie pour améliorer la vie de leurs habitants. Ces villes font tout leur possible pour être des lieux sains, verts, efficaces, propres, responsables, démocratiques et empreints de diversité, où il est agréable de vivre. La première étape pour obtenir le soutien généralisé de la population est de faire connaître ces intentions.

S’amuser judicieusement avec les jeux intelligents

Pour cela, intelligence et amusement doivent être liés. Les jeux sont amusants, donc pour rendre l’intelligence accessible et attrayante, peut-être suffit-il d’en faire un jeu.Déjà introduit à Amsterdam et à Grenoble, « Age of Energy » est un jeu post-apocalyptique qui collecte des données de compteurs intelligents et apprend aux utilisateurs comment économiser de l’énergie. D’autres jeux « sérieux » pourraient permettre aux utilisateurs de tenter d’améliorer une copie virtuelle de leur propre ville, ou d’accumuler des points pour un projet urbain spécifique qui a été proposé, etc.

Populariser les solutions intelligentes reviendrait donc simplement à faire mieux qu’avant. Par exemple, les solutions de maintenance prédictive contribuent à empêcher les technologies dont nous dépendons de tomber en panne. Est-ce de la science-fiction ? Non, cela existe déjà pour les ascenseurs, dont les temps d’arrêt peuvent être réduits de moitié grâce à l’apprentissage automatique et à l’Internet des objets.

The Age of Energy

Les futurs lieux communs des villes intelligentes du monde entier

Les futurs lieux communs des villes intelligentes du monde entier

Santé publique et appareils mobiles

Les gouvernements qui voient large veulent que leurs citoyens mènent une vie saine, afin de garantir la productivité et la satisfaction de la population et de limiter les dépenses de santé.

Avec une hausse de la vente d’appareils mobiles prévue à hauteur de 18,4 % en 2016, les gouvernements auront de nouvelles opportunités de promouvoir la santé. Les hôpitaux seront en mesure de surveiller des patients à risque 24h/24. Les bracelets fitness et autres applications seront fournis gratuitement aux citoyens.

Les applications de ce type sont particulièrement intéressantes pour gérer les coûts dans les pays disposant de systèmes de santé publique.

Prévisions de vente d’appareils mobiles dans le monde entier (millions d’unités)

Prévisions de vente d’appareils mobiles dans le monde entier (millions d’unités)

Faire participer les citoyens

Lorsqu’il est question d’urbanisme et de développement urbain, les citoyens ne se contentent pas d’événements de relations publiques symboliques qui donnent juste un semblant de participation. Ils veulent jouer un rôle actif dans l’amélioration de leur ville, que ce soit à travers des programmes de volontariat, des applications ou d’autres moyens de participation.

Si l’on dressait la liste des attentes des habitants envers leur ville, les résultats seraient similaires à ce qu’on qualifie de « ville intelligente ». (Comme URBAN HUB l’a indiqué précédemment, les villes les plus intelligentes sont également celles où le niveau de qualité de vie est le plus élevé.)

S’ils étaient livrés à eux-mêmes avec leurs appareils comme seule assistance, les citoyens créeraient probablement les villes intelligentes tout seuls. Des projets tels que « Here Comes Solar », un projet communautaire d’énergie solaire développé à New York, montrent bien que les individus veulent vivre dans des villes intelligentes qui sont axées sur des technologies propres et une excellente qualité de vie.

Faire participer les entreprises

Les entreprises contribuent également à améliorer la vie urbaine. Par exemple, une société utilise les appareils mobiles pour aider les personnes âgées à rester indépendantes, leur évitant ainsi de devoir intégrer des établissements d’assistance.

Kansas City (Missouri, États-Unis) a établi un partenariat avec Cisco, Sprint et des développeurs d’applications pour construire une ligne de tramway intelligente de 3,5 km. Tout au long de cette ligne gratuite, dans laquelle les passagers bénéficieront d’un Wi-Fi gratuit, se trouveront des lampadaires intelligents, des signaux lumineux, des feux de signalisation ainsi que des capteurs qui contrôleront le stationnement et le temps et amélioreront le déploiement de déneigeuses en cas de besoin.

Le partenariat public-privé de Kansas City, appelé « Living Lab », est une initiative supplémentaire visant à exploiter la puissance créatrice des startups et des développeurs indépendants afin d’aider à résoudre les problèmes urbains. Dans son ensemble, il illustre parfaitement les efforts déployés par une ville pour exploiter et promouvoir la créativité des citoyens.

Découvrez comment la technologie encourage l’innovation et rassemble les citoyens.

 
Kansas City streetcar project

En voie de réalisation

La ville intelligente est-elle arrivée à maturité ? Est-elle prête à affronter les défis de l’avenir urbain et à satisfaire à nos exigences ?

Reprenons. Nous possédons assez de technologies intelligentes pour nous lancer. Nous disposons de tout le nécessaire pour intégrer les citoyens au réseau de la technologie intelligente. Est-ce suffisant ?

Ça le sera. La ville intelligente est parvenue à maturité, et nous avons désormais les moyens de permettre aux villes d’être plus efficaces, plus sûres, plus écologiques, plus saines et plus vivables. Et nous pouvons y parvenir tout seuls, en incarnant les changements que nous imaginons. Avec la technologie portable, ce sera un jeu d’enfant.

Activity tracker
Santé publique et appareils mobiles : les bracelets fitness et autres applications peuvent être fournis gratuitement aux citoyens. Les applications de ce type sont particulièrement intéressantes pour gérer les coûts dans les pays disposant de systèmes de santé publique.

Credits

Stage Image 1: Urban Frequencies by PhotonMix, licensed under CC BY 2.0

Stage Image 2: by Improve Your City Mobile Application

Stage Image 3: by The Age Of Energy

Stage Image 6: Fitness tracker app by Henk de Vries, licensed under CC BY 2.0