Technology

Comment les bâtiments américains optimisent le trafic interne et l’utilisation de l’espace

Selon la Banque mondiale, près de 82 % de la population américaine habitait en ville en 2015. Confrontées à d’autres facteurs tels que la hausse globale de la population et l’urbanisation croissante, les villes prennent des initiatives pour gérer les difficultés de cette forte densité de population, mais il reste toujours plus à faire.

Nous connaissons tous les facteurs de stress les plus courants, tels que la circulation, le manque de logements, les classes surchargées à l’école et les retards dans les transports publics. Toutefois, il existe un aspect que nous oublions souvent : l’effet de la circulation accrue des piétons au sein des bâtiments. Un problème souvent exacerbé par des ascenseurs lents et peu fiables. Mais il existe une solution.

Technology
Utiliser moins de ressources pour stimuler le changement - Quel est le moteur du monde ? Les technologies innovantes. Et en matière de mobilité, de construction, d’énergie et de production, les innovations écologiques modifient particulièrement l’environnement des individus et leur manière d’interagir avec lui.
499 vues

Fait le 03/08/2016

Urbanisation et bâtiments

L’urbanisation a de lourdes conséquences sur les bâtiments. Face au nombre croissant de personnes souhaitant habiter en ville, la valeur des propriétés ne cesse de croître. Si cela fait le bonheur des propriétaires, les locataires, eux, voient les loyers augmenter. L’urbanisation signifie aussi que les bâtiments sont bondés, avec des ascenseurs exploités au maximum. Toute interruption de service pour maintenance risquerait de déranger fortement les habitants.

Si un bâtiment a mauvaise réputation, sa valeur est susceptible d’en être affectée. Dans notre ère numérique, les locataires mécontents n’hésitent souvent pas à partager leurs frustrations concernant un immeuble et ses ascenseurs sur les blogs et les réseaux sociaux.

Les ascenseurs vétustes détériorent tellement la qualité de vie que addressreport.com a ajouté une fonction permettant aux locataires potentiels de vérifier l’efficacité des ascenseurs d’un édifice avant même de visiter la propriété.

La solution pour les bâtiments existants

Les bâtiments existants ne peuvent pas ajouter de cages d’ascenseur supplémentaires, mais ils peuvent éventuellement doubler le nombre de cabines. Le système TWIN de thyssenkrupp Elevator consiste à installer deux cabines indépendantes dans une seule cage, permettant ainsi de transporter jusqu’à 40 % de passagers en plus. Cette solution pourrait presque faire disparaître les plaintes liées aux ascenseurs.

La solution peut également être intégrée à un projet de transformation écologique d’un édifice. Les ascenseurs peuvent être équipés d’un système qui permet de récupérer de l’énergie en actionnant les freins, réinjectant ainsi près de 30 % de l’énergie utilisée dans le réseau du bâtiment. Et pour gagner en efficacité, l’une des cabines peut rester « garée » durant les périodes de faible trafic.

TWIN : deux cabines, une cage

Nouvelle étude de cas sur les bâtiments

Le premier ascenseur TWIN aux États-Unis et dans tout l’hémisphère occidental aura bientôt sa place à Atlanta, en Géorgie. L’immeuble Coda situé dans le « Technology Square » de Georgia Tech sera un centre dédié aux innovations techniques communes pour l’université et les entreprises du secteur privé.

Le système TWIN a été sélectionné pour ce projet car il permet aux architectes de John Portman & Associates de maximiser l’espace utile en réduisant le nombre de cages d’ascenseur.

Nouveau foyer pour TWIN : l’immeuble Coda de Georgia Tech

« Coda sera une première dans le sud-est des États-Unis, et son espace de bureaux permettra une collaboration sans pareil. Cet immeuble polyvalent contiendra de nombreux éléments novateurs, et nous sommes ravis de lancer cette tendance en étant le premier bâtiment du pays à utiliser la technologie d’ascenseur TWIN de thyssenkrupp. »

Ambrish Baisiwala – PDG de Portman Holdings

Les codes de sécurité relatifs aux ascenseurs ouvrent de nouvelles portes

Les passagers ne feraient pas confiance aux ascenseurs en l’absence de codes de sécurité rigoureux qui protègent les usagers dans le monde entier. Ainsi, les innovations doivent être soumises à un strict processus d’approbation avant d’être autorisées sur un nouveau marché.

Ces codes ainsi que le travail méticuleux des constructeurs ont fait des ascenseurs l’un des modes de transport les plus sûrs. 

L’immeuble Coda d’Atlanta sera le premier bâtiment des États-Unis à adopter le système TWIN, mais sûrement pas le dernier, la technologie ayant prouvé ses mérites partout dans le monde. On s’attend à ce que les organismes de réglementation des villes de tout le pays approuvent à leur tour cette technologie, ce qui ferait une énorme différence pour le nombre incalculable de personnes qui habitent et travaillent dans des gratte-ciel.

®

Les ascenseurs TWIN, un concept éprouvé dans le monde entier

Bâtiment intégrant la technologie TWIN Ville Pays
Coda at Georgia Tech (prévu) Atlanta États-Unis
European Central Bank Francfort Allemagne
CMA Tower Riyad Arabie Saoudite
Mercury Tower Lot 14 Moscou Russie
Trumpf Siège Séoul Corée du Sud
Korea Investment & Security Siège Séoul Corée du Sud
Rabo Bank head office Utrecht Pays-Bas
Skyoffice Düsseldorf Allemagne
Rain Square Perth Australie
United Tower Djeddah Arabie Saoudite
Hyundai Capital Building Séoul Corée du Sud
BMW Group Siège Munich Allemagne

« Pour les architectes, l’avantage clé du système TWIN est qu’il requiert un nombre réduit de cages, ce qui fait gagner beaucoup d’espace. Dans l’immeuble Trumpf de Séoul, nous avons pu optimiser l’espace au maximum dans les plans des étages. »

Prof. Regine Leibinger – Barkow Leibinger Architekten, Berlin