Sustainability

Pionniers d’une économie circulaire grâce à l’approche Cradle to Cradle

La conception Cradle to Cradle (C2C) est une approche enrichissante permettant d’éliminer les gaspillages et de créer une économie circulaire. Élaborée par William McDonough et Michael Braungart, cette initiative se concentre sur la conception de produits 100 % bénéfiques pour les humains et l’environnement, qui améliorent la qualité de vie et ne se contentent pas de minimiser leurs impacts négatifs.

De nombreuses sociétés l’ont déjà adoptée, démontrant que des entreprises à but lucratif peuvent implémenter le concept avec succès. URBAN HUB a demandé à Bridgett Luther, ancienne présidente et co-fondatrice du Cradle to Cradle Products Innovation Institute, comment le design de produits permet d’améliorer la planète.

Sustainability
Pour un avenir en harmonie avec l’environnement - Le développement durable en matière d’environnement repose sur la réduction des déchets et de la consommation, ainsi que sur un passage au vert grâce à des ressources durables et écologiques, telles que les énergies solaire et éolienne ou encore les matériaux pouvant être infiniment recyclés.
1198 vues

Fait le 03/12/2015

S'éloigner de la tombe

Actuellement, la plupart des produits suivent le principe du cradle-to-grave : « utiliser, jeter et enterrer ». La philosophie Cradle to Cradle, elle, implique que la fin du cycle d’utilisation d’un produit est le début d’un autre – un processus répété à l’infini.
C2C commence dès la conception : les créateurs doivent se demander comment chaque pièce peut être valorisée à la fin du cycle d’utilisation actuel. Mais surtout, comment cela s’avère positif ? Là où les produits classiques sont conçus pour le moindre des maux (sans les éliminer complètement), C2C pose la question « Comment ce produit peut-il faire du bien ? »
Les innovations réelles qui suivent l’approche C2C incluent des bâtiments à toits agricoles, des tapis filtrant les particules de l’air et du plâtre qui absorbe les toxines. Et pourquoi pas une couverture 100 % recyclée dont tous les profits sont reversés à une œuvre caritative ? Oui, ces produits existent bel et bien.

Bridgett Luther
« Cradle to Cradle est centré sur la conception. C'est concevoir de telle sorte que tout ait un impact positif. Imaginez que tout ce que vous voyez soit bon pour l'humanité et la planète et que chaque entreprise œuvre pour le bien en fabriquant ses produits. »

Bridgett Luther

Ancienne présidente et co-fondatrice du Cradle to Cradle Products Innovation Institute

Saviez-vous que...

Le recyclage est le plus souvent un « downcycling ». Quand un matériau est recyclé, il est mélangé à des métaux ou plastiques de moindre qualité. Cela continue jusqu’à ce qu’il soit bon à jeter. Les producteurs doivent concevoir des produits de sorte qu’à la fin du présent cycle d’utilisation, 100 % de leurs composants puissent être absorbés par la nature sans dommage ou réinjectés dans l’industrie en tant que matières premières précieuses.

L'empreinte positive croissante du C2C

En 2002, l’architecte américain William McDonough et le chimiste allemand Michael Braungart ont lancé le mouvement par leur ouvrage phare « Cradle to Cradle: Remaking the Way We Make Things » Depuis, les deux auteurs sont devenus des conférenciers réputés et ont tous deux fondé des agences de conseil en matière de C2C. En 2010, ils ont créé le « Cradle to Cradle Product Innovation Institute » à but non lucratif, en compagnie de Bridgett Luther.

Le Cradle to Cradle Products Innovation Institute donne aux entreprises la chance d’afficher leur performance C2C. Bridgett Luther explique : « L’institut forme des agences de conseil aidant des entreprises durant le processus de certification. En plus des entreprises de Bill (McDonough) et Michael (Braungart), vous pouvez aussi travailler avec Tebodin, EPEA Switzerland et Eco-Age, entre autres. »

Ces agences aident les entreprises à appliquer le programme C2C. Ensuite, elles envoient un rapport à l’Institut, passent un audit et si elles réussissent, reçoivent la certification C2C et sont inscrites au registre des produits.

C2C Products Innovation Institute Certifications

La croissance peut être positive

Les fabricants doivent faire mieux que simplement réduire leur empreinte carbone et utiliser les ressources efficacement. Pourquoi ? S’ils ne tentent pas d’améliorer leur impact positif, il restera négatif. « L’efficacité écologique » (vicieuse) doit être complétée par « l’effectivité écologique » (vertueuse). Après tout, pourquoi le développement devrait-il se contenter d’être « durable » ?

C2C peut être considérée comme une marque de qualité plutôt qu’une certification classique. Luther explique : « Souvent, les entreprises réfléchissent à une approche Cradle-to-Cradle de façon globale et se demandent comment leurs produits, processus et systèmes peuvent être meilleurs au lieu de simplement être moins pires. »

« Meilleur » en termes simples

Si vous vous contentez de réduire la consommation d’énergie fossile, vous ne ferez pas de différence positive. En revanche, si vous utilisez 100 % d’énergies renouvelables (éolienne et solaire), vous pouvez laisser la lumière allumée tout en contribuant de façon positive à la société.

Cradle-to-Cradle circular economy upcycling process
  • 1) Les produits sont conçus pour être démontés et réutilisés

    Chaque produit acheté devrait être conçu pour pouvoir être démonté facilement. Certaines pièces biodégradables peuvent être assimilées par la nature. Le reste doit être à 100 % réintroduit dans les processus de fabrication de nouveaux produits.

  • 2) Utilisation d'énergies renouvelables

    Utiliser 100 % d’énergies renouvelables lors de la production et l’utilisation de produits élimine les sources d’inquiétude, car l’électricité reste toujours propre.

  • 3) Préserver et améliorer la qualité de l'eau

    L’accès à l’eau est un droit fondamental. L’eau que nous utilisons n’est qu’empruntée à la nature. Les industries doivent respecter le droit humain de bénéficier d’une eau propre et adopter une attitude saine et écologique. Une fois rendue, l’eau doit être de qualité identique ou supérieure.

  • 4) Honorer l'équité sociale et la dignité humaine

    Les processus de fabrication, construction et autres doivent être conçus pour honorer la population et les systèmes naturels affectés par la création, l’utilisation, l’élimination et le recyclage d’un produit.

  • 5) Amélioration continue et ambitieuse

    Bien que la certification par le Cradle to Cradle Products Innovation Institute soit une étape excellente et honorable, les entreprises devraient développer une mentalité C2C dans tous les domaines, afin de laisser partout une empreinte positive contagieuse.

  • 6) Utilisation et réutilisation sûres

    Les matériaux sont définis comme des nutriments biologiques ou techniques. Les nutriments techniques sont des matériaux qui ne peuvent être assimilés par la nature mais sont néanmoins essentiels pour l’industrie. Ils restent dans un cycle fermé, séparés des nutriments biologiques qui peuvent être réintroduits dans la nature.

Les pionniers du C2C

Lorsque les entreprises se lancent dans la certification C2C, elles font face à un processus exigeant mais enrichissant. thyssenkrupp Elevator Americas est l’une des rares entreprises à avoir reçu un certificat de « matériau sain »  de l’Institut.

Luther félicite l’entreprise : « Ils ont fait certifier leur huile hydraulique – c’est vraiment un effort supplémentaire. La certification ne leur donne aucun bon point LEED. Ils l’ont fait en pensant que cela raconterait leur histoire mieux que tout. Je suis en fait étonnée qu’ils aient relevé ce défi, car ce n’était pas simple. »

thyssenkrupp C2C material health certification

De nombreux pionniers contribuent au projet grâce à leurs produits. Highland Craftsmen, par exemple, vend des revêtements muraux à base de d’écorces d’arbres récupérées. Method fabrique des produits de toilette et de nettoyage et Aveda une gamme complète de produits hygiéniques avec une certification C2C d’or.

« Ce que thyssenkrupp Elevator a accompli est assez incroyable. Ils veulent faire savoir au monde entier qu'ils investissent vraiment dans un monde meilleur. Cette petite marque est une façon d'afficher leur profil en matière de développement durable. »

Bridgett Luther

Ancienne présidente et co-fondatrice du Cradle to Cradle Products Innovation Institute

La solution à nos problèmes écologiques actuels

C2C donne enfin une autre direction, comparé à la philosophie du « prendre-créer-éliminer » qui fait souffrir la planète. Au lieu de rafistoler le système avec des solutions de downcycling soi-disant « durables », nous devons opter pour une approche « zéro déchet » avec une conception C2C et une vraie économie circulaire.

Les entreprises – en particulier les designers, fabricants et architectes – doivent se lever et concevoir des produits pouvant être réassimilés par l’industrie et la nature, une fois qu’ils ne sont plus utiles.

C’est tout à fait possible, à condition de le prévoir et de le concevoir. Intéressez-vous au Cradle to Cradle Products Innovation Institute  pour connaître ses activités et lisez le livre de William McDonough et Michael Braungart – vous ne le regretterez pas.

 
See how the Cradle to Cradle Products Innovation Institute explains the near future of production design.
« Vous pouvez obtenir un rapport de durabilité sur notre site, mais lorsque vous direz à un client que vous avez un produit Cradle to Cradle, vous verrez leur visage s'éclairer car ils reconnaîtront l'ampleur du travail accompli. »

Bridgett Luther

Ancienne présidente et co-fondatrice du Cradle to Cradle Products Innovation Institute

Brève biographie de Bridgett Luther

Présidente du Cradle to Cradle Products Innovation Institute, Bridgett Luther est depuis longtemps engagée dans la protection de l’environnement et la conservation des ressources. En cinq ans, elle a été chargée d’une large gamme de programmes au California Department of Conservation, notamment du recyclage de récipients pour boissons.