Sustainability

Citadins à la main verte : les meilleures façons de jardiner en ville

Certains seront surpris d’apprendre que vivre en ville est le meilleur moyen de minimiser son impact sur l’environnement. En réalité, les villes sont donc les meilleurs lieux de vie pour ceux qui aiment vraiment la nature. Elles offrent les conditions de vie les plus efficaces et économes en ressources par rapport aux banlieues ou aux zones rurales. Comment les écologistes qui choisissent cette voie peuvent-ils obtenir leur dose quotidienne de verdure malgré tout ? Les villes deviennent certes de plus en plus vertes, mais parfois il faut relever ses manches et faire soi-même pousser quelque chose. Les paragraphes suivants listent quelques-uns des meilleurs moyens pour les citadins de se mettre au jardinage. Associez ces méthodes pour créer l’option qui vous correspond le mieux.
Sustainability
Pour un avenir en harmonie avec l’environnement - Le développement durable en matière d’environnement repose sur la réduction des déchets et de la consommation, ainsi que sur un passage au vert grâce à des ressources durables et écologiques, telles que les énergies solaire et éolienne ou encore les matériaux pouvant être infiniment recyclés.
516 vues

Fait le 03/05/2018

Les jardins familiaux

Les jardins familiaux ont gagné en importance dans l’Europe du XIXe siècle avec l’expansion de l’industrialisation et de l’urbanisation. Souvent situés le long de voies ferrées, de routes ou d’usines, ces jardins permettaient à l’origine aux familles ouvrières de compléter leurs repas avec des produits frais. De nos jours, ils font principalement office de refuge en plein air à proximité de la ville.

Votre propre lopin de terre dans la ville

Le guerrilla gardening

Découvrez le côté sauvage du jardinage. Les adeptes du guerrilla gardening sont des citadins qui recherchent des espaces verts inutilisés dans les villes afin d’y faire des plantations. Sans permission officielle, ces « guérilleros » plantent et arrosent généralement de nuit. Il arrive qu’ils reçoivent des amendes, mais les habitants (et parfois les autorités locales) apprécient ces initiatives pour verdir et embellir la ville.

Si personne n’utilise un lieu, donnez-lui vie.

Jardins partagés et communautaires

Les jardins communautaires urbains sont souvent un symbole de l’esprit de communauté, fournissant des légumes frais au beau milieu d’un environnement urbain. Si votre quartier n’a pas déjà un groupe de jardinage local que vous pouvez rejoindre, lancez le mouvement. Parfois, des parcelles libres peuvent être utilisées gratuitement par des groupes communautaires, et il existe même des sites web qui mettent en relation les jardiniers et les personnes ayant un terrain à partager.

Rassemblons-nous et jardinons !

Culture en intérieur

La culture en intérieur peut revêtir de nombreuses formes, dont certaines sont expliquées en détail ci-dessous. Que vous utilisiez des pots classiques ou l’un des nombreux terrariums à LED ou systèmes hydroponiques disponibles dans le commerce, beaucoup de possibilités s’offrent à vous. Parmi les options populaires figure le jardin d’herbes aromatiques dans la cuisine.

Des fines herbes fraîches toute l’année.

Jardin mural

Le jardin mural est une méthode souvent utilisée par les guérilleros jardiniers, mais vous pouvez également l’employer sur le mur de votre propre immeuble ou balcon. Vous pouvez disposer harmonieusement d’anciennes bouteilles en PET remplies de terre ou acheter des pots muraux avec autant de poches en tissu que vous le souhaitez. Le jardinage mural est une solution très attrayante pour les villes dans lesquelles l’espace disponible est limité.

Un gain de place au sol très appréciable.

Jardinage en contenants

Un terrain n’est pas toujours nécessaire. Prenez des seaux, des pots, des casseroles ou n’importe quel type de contenant et remplissez-le de terre. Les jardins en contenants peuvent être implantés partout où vous avez de la place, aussi bien à l’intérieur près de la fenêtre que dehors sur le balcon, le toit ou le rebord de la fenêtre.

Remplissez un pot de terre, ajoutez une plante et arrosez régulièrement.

Jardin miniature

Si vous sélectionnez les bonnes plantes, les jardins miniatures peuvent être cultivés dans des bouchons en liège, de vieilles chaussures ou même des coquilles d’œuf. Les guérilleros jardiniers créent parfois des jardins miniatures dans des nids-de-poule ou à des emplacements du trottoir où il manque un pavé.

Petit, mais satisfaisant – un terrain de jeux pour l’imagination.

« Windowfarm »

Pour cultiver à une fenêtre, on pourrait se contenter de disposer quelques pots sur le rebord, mais de nos jours, lorsque l’on parle de « windowfarm », cela se réfère aux plantes qui poussent à l’aide de l’hydroponie dans des bouteilles en PET réutilisées et disposées en rangées verticales. C’est une bonne manière d’obtenir un rendement élevé pour les herbes, les fraises et d’autres plantes sans racines tout au long de l’année.

Ne jetez pas ces bouteilles, débutez une culture !

Rethinking the (concrete) jungle

While it’s true that cities are getting greener by design, everyday people can contribute, too. Everyone’s living situation is unique, but we can all add a little bit of green to our cities. Obviously, it is a very environmentally friendly hobby to pursue, but most of all it’s a lot of fun!

Image Credits:

Guerrilla Gardening, taken from flickr.com; image credits go to Newtown grafitti

Window Farm, taken from flickr.com; image credits go to SparkCBC