Smart Mobility

Nos immeubles nous freinent ? Les villes dans le ciel ouvrent de nouvelles voies à la mobilité

Pour mieux vous représenter la croissance urbaine actuelle, imaginez qu’une ville de la taille de Manhattan est bâtie chaque jour. Cette croissance est le plus souvent verticale et élevée. Depuis 2000, le nombre d’immeubles de plus de 200 mètres en construction a triplé. En 2018, 160 nouveaux gratte-ciel seront inaugurés dans le monde. Ces symboles majestueux de la modernité sont néanmoins les impasses de la mobilité. On y entre au rez-de-chaussée et on prend un ascenseur jusqu’à l’étage souhaité. Pour en sortir, on doit refaire le même processus en sens inverse. Pour se rendre au même étage d’un autre bâtiment distant de seulement 50 m, on doit parfois parcourir un kilomètre en tout.
Smart Mobility
Accompagner les citoyens vers de meilleures solutions - La mobilité urbaine peut toutefois s’avérer intelligente : les citadins lassés par les villes congestionnées apportent des innovations en matière de mobilité intelligente par le biais de nouvelles technologies mobiles, d’applications intuitives intégrant les transports publics, d’infrastructures de meilleure qualité ou du covoiturage.
131 vues

Fait le 13/11/2018

Villes dans le ciel

Les experts de thyssenkrupp Elevator pensent qu’il serait plus simple de se déplacer directement du dernier étage d’un immeuble à celui d’un autre bâtiment. L’entreprise a récemment présenté ses projets au Web Summit, le plus grand salon technologique au monde, organisé à Lisbonne (Portugal).

Les experts sont convaincus que nous avons désormais tous les composants nécessaires pour construire des « villes dans le ciel ».

Les gratte-ciel sont déjà construits. Tout ce qu’il reste à faire est donc de connecter – à différentes hauteurs – ces tours solides mais solitaires entre elles et ainsi de créer une ville multicouche plus mobile qui nous permet de nous déplacer verticalement et horizontalement, sans avoir à toujours revenir sur nos pas.

 
Cities in the Sky

Victimes de leur succès ?

Les gratte-ciel conventionnels ne sont pas démodés mais nous avons désormais les moyens technologiques d’étendre leurs fonctionnalités. Il en va de même pour les ascenseurs. Sans eux, nous n’aurions pas de hauts immeubles. Mais si nous les considérons comme des machines qui ne font que monter et descendre, nous limitons leur potentiel. Quelles que soient la vitesse et l’efficacité avec lesquelles ils se déplacent verticalement, ils restent coincés dans le carcan de la mobilité verticale.

Le sont-ils vraiment ? « Oui et non », répondent les experts. Oui, parce que ce carcan est réel bien que le problème vienne principalement de notre manière de penser les immeubles et villes. Non, parce que les choses ont vraiment changé et qu’il est désormais possible pour nous – et les ascenseurs – de dépasser les limites actuelles.

Il est primordial que nous ouvrions nos esprits aux nouvelles possibilités technologiques, et ce, principalement parce que la grande tendance de l’urbanisation de masse et ses effets créent des culs-de-sac au niveau des rues qui empêchent la libre circulation dans nos propres villes. Nous nous freinons nous-mêmes alors que ce n’est pas nécessaire.

L’infrastructure des villes dans le ciel

Les passerelles et les endroits surélevés (terrains ou boulevards) peuvent être les ligaments horizontaux connectant les os verticaux du nouveau squelette urbain. La conférence Skybridge organisée récemment à Dubaï a présenté les progrès techniques réalisés en matière de passerelle.

Pour le dire autrement : les passerelles sont les nouvelles rues des airs. Ces « gratte-horizon » apportent de l’horizontalité aux gratte-ciel verticaux conventionnels. En s’associant, ces deux éléments créent une superstructure permettant d’améliorer la vie urbaine.

De l’ascenseur au « MULTI-scenseur »

Si les gratte-ciel connectés par des passerelles sont la forme des villes dans le ciel, l’activité humaine en est le fond. Ce qui permet aux personnes de se déplacer librement dans cet environnement bâti futuriste n’est pas l’ascenseur mais une machine nouvelle : le système MULTI.

Plus qu’un ascenseur, le « MULTI » est conçu pour rendre les déplacements sur 50 étages aussi – voire plus – faciles que les déplacements dans la rue. Le MULTI utilise en effet la technologie de moteur linéaire qui permet aux ascenseurs de parcourir des distances illimitées sans s’arrêter.

Cependant, l’aspect véritablement révolutionnaire de MULTI réside dans le fait qu’il peut se déplacer à la fois verticalement et horizontalement. Il est facile de comprendre comment de nouvelles rues surélevées reliant les gratte-ciel à différentes hauteurs pourraient réduire la congestion du trafic dans la rue et améliorer la circulation des biens et des personnes dans les villes.

Le MULTI offre beaucoup d’avantages

Comme son nom l’indique, les répercussions de MULTI sont multiples. Combiner les mouvements horizontaux et verticaux permet de repenser radicalement l’environnement bâti. La conception et la construction de nouveaux immeubles et villes vont changer à mesure que les urbanistes et architectes intègreront cette nouvelle technologie dans leurs conceptions.

Pour le moment, MULTI offre déjà des avantages plus classiques. Il offre par exemple actuellement une hausse de 50 % de la capacité de transport tout en réduisant l’emprise des ascenseurs dans les bâtiments. MULTI est déjà en service dans la tour de test d’ascenseurs thyssenkrupp de Rottweil (Allemagne) et fera ses débuts commerciaux dans la East Side Tower de Berlin en 2021.

L’effet domino

Les véritables innovations technologiques influencent le monde bien au-delà de leur domaine d’utilisation premier. L’invention d’appareils mobiles intelligents, par exemple, a complètement changé notre manière de communiquer puis par la suite de travailler, de nous divertir et d’interagir avec les autres. De la même façon, l’invention du système multidirectionnel MULTI va irrémédiablement modifier notre manière de vivre et de nous déplacer dans nos villes et les effets de cette révolution vont être incroyables.

 
Web Summit 2018

Le Web Summit est né de cette idée simple : connecter la communauté technologique à toutes les industries, nouvelles comme anciennes. Cette idée a trouvé un écho favorable et le Web Summit est devenu la plus grande conférence technologique au monde.

Le sommet de Lisbonne permet d’évoquer l’avenir

Le Web Summit organisé à Lisbonne rassemble le meilleur du monde de la technologie. Chaque année, les participants évoquent les nouveaux progrès révolutionnaires qui vont remodeler le monde dans les années à venir. Lors de l’édition 2018, ils discuteront du thème des villes dans le ciel et de la manière dont un nouveau type d’ascenseur nous aidera – comme l’a fait l’ascenseur traditionnel autrefois – à relever les défis de la croissance urbaine et à nous diriger plus rapidement, librement et résolument vers l’avenir.