Smart Mobility

Passerelles – créer de l’habitat horizontal dans les airs

Les passerelles existent depuis des années mais elles sont récemment devenues bien plus que de simples innovations architecturales. Elles sont aujourd’hui perçues comme des éléments essentiels d’une nouvelle révolution de la connectivité urbaine. En effet, des approches et technologies novatrices ont énormément développé leur potentiel – faisant d’elles des outils architecturaux polyvalents prometteurs. Elles seront probablement bientôt des éléments attendus et indispensables de tous les nouveaux immeubles. Du 21 au 22 octobre à Dubaï, dans le cadre de la conférence sur les villes polycentriques 2018 du CTBUH, le Skybridges Symposium explore les possibilités des passerelles.
Smart Mobility
Accompagner les citoyens vers de meilleures solutions - La mobilité urbaine peut toutefois s’avérer intelligente : les citadins lassés par les villes congestionnées apportent des innovations en matière de mobilité intelligente par le biais de nouvelles technologies mobiles, d’applications intuitives intégrant les transports publics, d’infrastructures de meilleure qualité ou du covoiturage.
170 vues

Fait le 22/10/2018

Pourquoi les passerelles sont-elles devenues un sujet d’actualité brûlant ?

L’engouement actuel pour les passerelles ne porte pas sur les constructions pittoresques telles que le Pont des Soupirs de Venise ou des structures peu élevées comme le système de passerelles – certes très impressionnant – de Minneapolis. Aujourd’hui, ce sont les passerelles très élevées qui font le buzz.

Cet enthousiasme s’explique en partie par le fait que les passerelles peuvent aujourd’hui être utilisées à des fins inimaginables par le passé. Chacun trouve son compte dans l’amélioration de l’interconnectivité d’immeuble à immeuble. Par conséquent, l’avenir du design urbain change. Les villes peuvent désormais se densifier verticalement mais également horizontalement et diagonalement. Le Skybridges Symposium organisé à Dubaï est une bonne occasion d’évaluer l’avancée actuelle en matière de passerelles.

Avantages spatiaux – remplir les espaces vides

Les projets immobiliers urbains coûtent cher. Les gratte-ciel optimisent l’usage des terrains onéreux en abritant des bureaux et des habitations en hauteur. Les passerelles transforment également ingénieusement les zones vides en espaces utilisables. Les propriétaires et les urbanistes perçoivent les avantages économiques que représente le fait de construire dans les espaces inutilisés situés entre les immeubles.

Les passerelles permettent également aux architectes d’offrir des commodités, services et locaux supplémentaires aux résidents, locataires, touristes et autres visiteurs. Le complexe hôtelier Marina Bay Sands de Singapour, par exemple, est célèbre pour son « SkyPark » (terrasse sur le toit) de 340 mètres de long, pouvant accueillir près de 4 000 personnes.

Avantages techniques – intégrer les systèmes

Les passerelles multi-niveaux de demain permettent également de connecter et d’intégrer des systèmes techniques (y compris les systèmes mécaniques et les services publics) dans plusieurs immeubles. La passerelle des American Copper Buildings à New York permet à deux tours d’être alimentées par un seul système.

En cas d’urgence, les passerelles offrent des redondances de sécurité pour les systèmes techniques. Elles fournissent également des voies de secours supplémentaires permettant une évacuation « horizontale » aisée en hauteur d’une tour à l’autre. La passerelle des Tours Petronas à Kuala Lumpur, par exemple, a été spécialement conçue pour faciliter l’évacuation.

Avantages concernant la mobilité – créer des raccourcis

Économies, systèmes de gestion des bâtiments plus efficaces et commodités supplémentaires (p. ex. terrain de basket) sont quelques-uns des avantages offerts par les passerelles mais le point fort qui enthousiasme le plus les architectes, urbanistes et autres concepteurs visionnaires, se cache dans le secteur de la mobilité.

L’idée de base est qu’une personne puisse facilement se rendre de l’étage supérieur d’un bâtiment à celui d’un autre. Cela permet de gagner du temps. Un scénario approchant serait d’avoir accès de la même façon à plusieurs tours interconnectées. Une personne pourrait accéder horizontalement à plusieurs immeubles via un système surélevé de passerelles interconnectées.

Si vous prenez cette idée basique et la mécanisez, vous obtenez la technologie actuelle. Grâce au système d’ascenseur MULTI, une personne peut théoriquement entrer dans une cabine d’ascenseur au rez-de-chaussée d’un immeuble (ou même à une station de métro éloignée) et sortir au 57e étage d’un autre immeuble. C’est assez impressionnant !

 
MULTI Elevator Technology

Cette vidéo montre comment le système d’ascenseur sans câble MULTI permet à plusieurs cabines d’utiliser la même cage et de passer en douceur de la position verticale à la position horizontale et vice-versa. Parfait pour les passerelles !

Avantages concernant la conception – utiliser de nouveaux outils pour une architecture innovante

Les passerelles connectent les immeubles entre eux mais c’est la technologie futuriste de MUTLI qui permet à la cabine d’ascenseur de monter verticalement dans un bâtiment et de se déplacer horizontalement dans un autre puis d’y monter ou descendre à l’étage désiré.

MULTI optimise le potentiel des passerelles en matière de mobilité humaine et les architectes s’y intéressent. En alliant les possibilités offertes par les passerelles et celles de la nouvelle technologie sans câble MULTI, ils peuvent entièrement repenser l’architecture des immeubles, des quartiers et même des villes.

De nouvelles structures uniques comme le Dubai Frame montrent jusqu’où on peut aller. Les villes verticales ne seront plus composées de bâtiments isolés connectés entre eux uniquement par le sol. Il est désormais possible d’avoir des conceptions en maillage ou en réseau comportant beaucoup de tours, et ce notamment parce qu’il existe aujourd’hui des outils qui permettent de connecter les immeubles à plusieurs niveaux et aux habitants d’arriver plus rapidement à destination via ces connexions.

MULTI Elevator
MULTI Elevator

Avantages pour la communauté– créer du lien social

Étant donné que la fonction première des passerelles est de connecter les immeubles, elles doivent être ouvertes et laisser passer un flux constant de personnes. Ces espaces publics ou semi-publics situés au cœur des passerelles forment également un nouveau lieu d’interaction sociale.

En quoi cette nouvelle possibilité de créer du lien social en hauteur est-elle innovante et différente des espaces d’interaction humaine traditionnels tels que les parcs, les places ou encore les rues ? Elle réduit l’isolement et augmente la survenue de rencontres fortuites que le journaliste visionnaire Ben Hammersley qualifie « d’un des moteurs géniaux de la vie et de progrès personnel et culturel ». En tant que nouveaux espaces de vie sociale, les passerelles sont de plus en plus considérées comme des habitats urbains en soi.

Dubai Frame

Le Dubai Frame a remporté le prix international thyssenkrupp Elevator 2009.

Accessibilité

La croissance urbaine verticale promet des villes plus denses, efficaces et durables. Aujourd’hui, même si certains obstacles demeurent, de nouvelles techniques d’ingénierie des structures et technologies de transport rendent également l’habitat horizontal en hauteur facilement accessible – villes dans les nuages.

thyssenkrupp Elevator sponsorise le Skybridges Symposium en collaboration avec le CTBUH (Conseil sur les grands immeubles et l’habitat urbain) pour explorer comment les passerelles vont changer notre manière de concevoir, construire et d’exploiter non seulement les grands immeubles mais également des villes multi-niveaux interconnectées. Les passerelles sont appelées à révolutionner l’aspect et l’ambiance de nos villes.

Image Credits:

Venice, photo by Nick Karvounis, taken from unsplash.com

American Cooper Buildings, photo by Acroterion, taken from commons.wikimedia.org

Petronas Towers, photo by Carles Rabada, taken from unsplash.com

Dubai Frame, photo by Rennboot, taken from commons.wikimedia.org