Smart Mobility

L’association des nouvelles technologies fait naître des moyens de transport futuristes

Des nouveautés telles que les véhicules électriques et les voitures autonomes suscitent beaucoup d’enthousiasme et ce n’est que le début. Le transport de passagers va connaître un changement radical. La maturation des technologies futuristes se combine aux attentes croissantes des individus en matière de durabilité ainsi que de services et d’économie de partage. La mobilité urbaine du futur s’appuiera sur des outils intégrés, conviviaux et fluides pour rendre la mobilité et les voyages plus agréables.
Smart Mobility
Accompagner les citoyens vers de meilleures solutions - La mobilité urbaine peut toutefois s’avérer intelligente : les citadins lassés par les villes congestionnées apportent des innovations en matière de mobilité intelligente par le biais de nouvelles technologies mobiles, d’applications intuitives intégrant les transports publics, d’infrastructures de meilleure qualité ou du covoiturage.
245 vues

Fait le 26/06/2019

Routes électriques

Alors que des prototypes existent pour divers engins hybrides personnels (hélicoptère-bateau-voiture ou encore véhicule-avion), les investissements importants portent plutôt sur les solutions grand public. Par exemple, près de Francfort (Allemagne), un système de câble installé au-dessus d’une portion d’autoroute de 10 km fournit de l’énergie électrique aux camions sur la route.

Dans le même temps, un revêtement de sol qui recharge sans fil via des bobines à induction les véhicules électriques sur la route est en développement. Une version de charge rapide est déjà utilisée à certains arrêts de bus à Mannheim (Allemagne). Par ailleurs, de grandes entreprises travaillant dans d’autres secteurs que celui de la construction automobile investissent actuellement énormément dans la technologie des véhicules autonomes.

Transport de masse modulaire

Bon nombre des idée futuristes de transport de masse sont moins de la science-fiction que de simples bonnes idées d’intégration de technologies émergentes ou existantes. L’idée, par exemple, de construire un tramway surélevé extra-large au-dessus des routes existantes améliorerait les capacités de transport et optimiserait dans le même temps l’utilisation de l’espace. Des bus qui pourraient s’agrandir physiquement durant les heures de pointe puis rétrécir durant les périodes creuses profiteraient à la fois aux navetteurs et à la circulation.

Une idée encore plus fascinante combine les véhicules ou « pods » autonomes avec une superstructure de bus. Les pods pourraient s’attacher ou se détacher à chaque arrêt de bus. Finie l’attente sous la pluie. Ces pods autonomes pourraient même remplacer les taxis.

La révolution du transport terrestre

Parfois, les technologies futuristes voient le jour avant que le monde soit prêt à les accueillir. C’est ce qui s’est produit avec la lévitation magnétique, mais son heure est aujourd’hui arrivée. Un nouveau train reliant Tokyo et Nagoya (Japon) utilisera cette technologie pour réduire de moitié les temps de trajet. Dans le futur, il se pourrait que les gens qui parcourent de longues distances (350 km pour Tokyo-Nagoya par exemple) voient dans le train l’option la plus facile et rapide.

L’Hyperloop d’Elon Musk s’appuie sur la lévitation magnétique en l’améliorant. Ce concept utilise des tubes partiellement sous vide surélevés ou souterrains pour faire baisser la résistance et atteindre des vitesses atteignant 1 000 km/h. Cette idée open source est commercialisée par plusieurs entreprises dont Virgin Hyperloop One qui planifie des routes pour plusieurs États tels que l’Inde, l’Estonie et les ÉAU.

Si des moyens de transport terrestres plus sûrs, rapides et efficaces prenaient à l’avenir véritablement leur envol, les compagnies aériennes pourraient réduire leurs vols courts et libérer de l’espace dans les aéroports pour leurs vols long courrier.

 
Modular transportation pods

Le cabinet de « starchitectes » BIG a déjà conçu des pods de transport modulaires pour Virgin Hyperloop One.

Inter-/Intra-building mobility

Les architectes, les ingénieurs en construction et les urbanistes réfléchissent déjà à des manières intelligentes d’utiliser le système d’ascenseur multidirectionnel basé sur la lévitation magnétique MULTI. Les passerelles en sont un exemple, mais le MULTI pourrait aussi être utilisé pour connecter des bâtiments en sous-sol et augmenter le potentiel commercial des installations souterraines.

Une idée qui allie les aspects du déplacement inter-bâtiment et du transport de masse est actuellement à l’étude à Dubaï. Le Sky Pod est une voiture sur câble haute vitesse disponible en modules pouvant accueillir de deux à 72 passagers.

Faire le lien

Les contours de la mobilité du futur sont encore en train d’être définis mais une chose est sûre : les véhicules autonomes alliés aux systèmes de transport intelligents, la connectivité intermodale pour les capsules et pods de différentes tailles et bien entendu une meilleure efficacité énergétique, la rapidité et une expérience utilisateur optimale seront les bases de la mobilité du futur.

Un autre sujet courant en matière de moyens de transport futuristes est l’élaboration d’une expérience plus simple et plus efficace pour les navetteurs ou les voyageurs. C’est ce vers quoi convergent toutes les autres thématiques.

Le transport intermodal est l’avenir

Imaginez une « interface utilisateur » automatique unique qui s’attache, se détache et se déplace de manière autonome d’un mode de transport à un autre. Au lieu d’emprunter divers moyens de transport et de faire de multiples changements, les utilisateurs montent dans un seul pod – que ce soit dans leur immeuble ou dans la rue – qui les emmène jusqu’à leur destination.

Ce qui semble être une cabine d’ascenseur ou un taxi se révèle être le moyen d’expérimenter un tout nouveau type de transport fluide et intégré.

MULTI Rollercoaster

Le MULTIcoaster reste un rêve mais il donne une idée de jusqu’où les technologies futuristes peuvent nous emmener !

Le rêve d’hier est la norme d’aujourd’hui

L’avenir peut souvent être prédit en observant le présent, mais nous le remarquons rarement. Les téléphones portables, par exemple, ont été commercialisés pour la première fois en 1946, mais qui aurait pu prévoir le rôle révolutionnaire joué par les smartphones dans tous les domaines depuis la commercialisation de l’iPhone en 2007 ?

Cela fonctionne de la même façon en mobilité humaine. Lorsque des technologies futuristes opérationnelles telles que MULTI et des technologies presque exploitables comme l’Hyperloop s’associeront, nous serons bientôt capables de monter dans un ascenseur, de voyager sur des centaines de kilomètres et de descendre de la même machine dans une autre ville. Cela paraît certes utopique, mais toutes les technologies l’étaient avant de devenir la norme.

Image Credits

Electric Buses, photo by GilPe, taken from commons.wikimedia.org, Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported 

Self-Driving Car, photo by Metropolitan Area Planning Council, taken from flickr.com, Creative Commons Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0)

Hyperloop, video by Dezeen