La mobilité urbaine connaît une accélération décisive

Le cœur de la population mondiale bat au rythme urbain. Les villes ne cessent de croître : d’ici 2030, 104 villes compteront 5 millions d’habitants, surchargeant les espaces urbains. Au centre d’innovation de Gijon, tout est mis en œuvre pour faciliter la mobilité sur de courtes distances.

Read more...

L’urbanisation croissante annonce des opportunités sans précédent et des styles de vie jamais imaginés auparavant. Les concentrations de populations créent de plus en plus d’embouteillages qui nuisent au progrès et à la qualité de vie. En raison du nombre limité d’alternatives, les citadins continuent à congestionner les rues, attendant de nouvelles solutions de déplacement autonome adaptées à leur rythme.

Le centre d’innovation de Gijon développe des systèmes uniques pour redonner un coup d’accélérateur à la mobilité urbaine. Composée d’ingénieurs et de chercheurs, son équipe jeune et internationale propose des solutions pour combler l’écart entre les besoins des navetteurs et les modes de transport existants.

« Nous voulons introduire sur le marché une solution à ce que nous appelons le 'dernier kilomètre' : transporter plus efficacement un nombre accru de passagers dans un délai réduit, et ce sans interruption jusqu’au "dernier kilomètre" de leur trajet. »

Juan Carlos Menendez Carbajosa

Chef de produit ACCEL

Toujours plus loin

L’un des projets phares du centre d’innovation de Gijon se nomme ACCEL : il s’agit d’un système unique qui vise à accélérer les déplacements entre les points d’arrivée et de départ, terminaux et stations, en assurant un accès en temps voulu aux transports publics à partir du domicile des navetteurs. Ceux-ci peuvent ainsi laisser leur voiture au garage pour économiser du temps, de l’énergie… et leurs nerfs.

L’innovation technique d’ACCEL est absolument révolutionnaire. C’est le seul système de transport qui ralentit au départ et à l’arrivée des passagers tout en accélérant au milieu. Les capteurs dont il est doté garantissent la fluidité, la sécurité et la continuité du trajet.

C
 
« Nous sommes nombreux à avoir déjà raté un avion et à retrouver nos familles tard le soir. Cette vitesse accrue nous permettra de réduire le nombre de correspondances manquées et de perdre moins de temps. »

José Ojeda

Ingénieur en mécanique

Exploiter le temps au maximum

Le temps est précieux. José Ojeda s’en est nettement rendu compte lorsqu’il a commencé à jongler entre travail et famille sans s’accorder un seul moment de libre. Si seulement il pouvait rattraper à son bureau ou dans son salon le temps perdu au milieu des embouteillages !

Il devrait être possible d’améliorer les liaisons avec les transports publics et d’opérer des choix intelligents et durables pour les citadins comme José. Cette motivation personnelle l’a conduit à imaginer une solution nouvelle comme ACCEL, qui lui permettrait de pénétrer dans une station de liaison juste en bas de chez lui pour atteindre trois fois plus vite un couloir principal de métro.

Trois fois plus vite ? Oui, car la technologie novatrice d’ACCEL comporte des palettes imbriquées contenant chacune son propre aimant propulsé par des moteurs linéaires, ce qui garantit une rapidité et une sécurité sans précédent pour les passagers.

José Ojeda se voit déjà employer le temps gagné dans le métro à consulter ses e-mails professionnels ou envoyer des SMS à sa famille. Une nouvelle liaison ACCEL vers le métro pourrait également lui permettre de rendre plus souvent visite à ses amis.

« En général, avec les moteurs linéaires, une seule pièce est active. Dans sa version longue, ACCEL compte des centaines de pièces en mouvement, les palettes, qui sont très rapprochées et doivent toutes être contrôlées. Nous avons résolu le problème en divisant la piste en différentes sections de moteur, chacune contrôlée par son propre entrainement. »

Dr. Jürgen Frantzheld

Control Systems Engineer, thyssenkrupp Transrapid

Le métro juste en bas de chez vous

Il suffit parfois de mettre la solution sous le nez de quelqu’un pour qu’il en comprenne la nécessité. Selon des recherches récentes, si une station de métro est située à plus de 500 mètres de chez eux, les navetteurs sont plus enclins à prendre leur voiture, quitte à perdre du temps dans les embouteillages.

ACCEL vient combler cette lacune. Les points de liaison entre les stations de métro rapprochent les transports publics du lieu de résidence. Le système ACCEL propose une solution modifiant en profondeur les trajets quotidiens d’un nombre incalculable d’habitants. Ce faisant, il s’appuie sur les atouts des villes et répond à la demande croissante de transports plus propres et plus rapides.

Vitesse, sécurité et capacité accrues : ACCEL réinvente le transport de passagers pour réduire la pression exercée par le trafic automobile sur les infrastructures urbaines et l’environnement. Avec plus de personnes se déplaçant via ACCEL et moins de voitures en circulation, les nouvelles mégalopoles peuvent réduire leur taux de CO2 sans entraver la liberté et la mobilité des habitants.

« Le métro est un segment prometteur car il nous permet d’améliorer à la fois les performances du système et la satisfaction des passagers en rapprochant le réseau de transport des utilisateurs, via les liaisons. Les aéroports seront le deuxième segment à en bénéficier directement. »

Juan Carlos Menendez Carbajosa

Chef de produit ACCEL

Rationaliser le transport aérien... au sol

Dans le monde moderne, les distances paraissent de plus en plus courtes. Le transport aérien semble pourtant dans une impasse, en particulier quand il s’agit d’accéder d’un point A à un point B pour les passagers au sol. Le Chef de produit Juan Carlos voyage souvent pour recueillir des informations auprès de ses clients du monde entier, et son emploi du temps très chargé ne lui permet pas de perdre une minute. Il est donc bien placé pour parler des zones d’attente surchargées et de l’inefficacité des systèmes de transport dans les aéroports.

Selon Juan Carlos, la solution ACCEL représenterait un avantage inégalé pour les aéroports, en permettant de transporter des passagers en continu jusqu’à une vitesse de deux mètres par seconde, soit 70 % supérieure à la plupart des systèmes actuels. Cette technologie optimale garantirait à chaque passager un départ en douceur, lui laissant le temps de vérifier l’heure d’embarquement ou de téléphoner à sa famille.

Connaissant lui-même les avantages potentiels d’ACCEL pour les terminaux d’aéroport, Juan Carlos est persuadé que des solutions ACCEL sur mesure répondront à des défis similaires dans une grande variété d’espaces urbains tels que les stations de métro, parkings et autres lieux publics.

« Je suis très fière de notre travail, car tous les produits que nous avons développés jusqu’ici sont uniques, et j’espère que nous allons continuer dans cette voie. »

Ana Quiroga

Ingénieur R&D

Ouverture d'esprit, innovation et haute technologie

La synchronisation de tous les détails techniques d’ACCEL représentait le défi majeur pour l’équipe du centre d’innovation de Gijon : il a fallu les efforts soutenus de toute une équipe unique, issue de l’ingénierie mécanique et électrique. « Tout ce qui est réalisé dans un domaine affecte l’autre. De la fabrication à la maintenance des installations, tous les services doivent être capables d’écouter les solutions proposées », affirme l’ingénieur en mécanique José Ojeda.

L’esprit de coopération entre les membres de l’équipe s’est révélé tout aussi important que leur savoir-faire technique. De plus, il a été nourri par l’enthousiasme à travailler ensemble sur quelque chose d’entièrement nouveau.

« Ce projet vous oblige à vous investir à 100 %, mais il y a toujours quelqu’un pour vous aider à trouver une solution », ajoute l’ingénieur Luis Moran. « Un peu comme une grande famille », ajoute-t-il en souriant.

« L’avantage principal d’ACCEL est la vitesse élevée que vous atteignez à mi-parcours. C'est très impressionnant de dépasser les personnes qui marchent en-dehors à une vitesse de deux mètres par seconde. »

Luis Morán

Responsable de laboratoire

Une évolution rapide vers les villes du futur

ACCEL représente un nouveau produit sur le marché des transports en commun. Bien qu’elle utilise une technologie novatrice, cette solution ne requiert ni formation préalable ni conditions spécifiques. Son efficacité est renforcée par l’absence d’ateliers de maintenance et de lourds travaux de construction. De ce fait, ACCEL constitue une option attrayante et rentable pour les urbanistes qui tentent d’établir la transition entre la route et le rail dans les mégapoles.

D’aspect similaire à un trottoir roulant, ACCEL n’est pas totalement inconnu des décisionnaires et des passagers, mais sa vitesse, sa capacité et sa taille restent sans égal. thyssenkrupp Elevator développe actuellement des solutions ACCEL en collaboration avec divers clients, dont des aéroports du Moyen-Orient et les stations de métro d’Hong Kong et de Sao Paulo.

Prêt à satisfaire aux besoins de développement rapide des collectivités urbaines, ACCEL s’impose face aux autres solutions de transport en permettant aux citadins de se déplacer aisément et d’arriver à l’heure.

ACCEL à Gijon : réinventer l’avenir de la mobilité urbaine

H