Energy Efficiency

Alliance to Save Energy et les leaders industriels, ensemble pour l’efficacité énergétique

Ces quarante dernières années, l’ASE travaille à rassembler les décideurs et les innovateurs en matière d’efficacité énergétique pour entamer un réel changement en termes de productivité et de consommation d’énergie. L’ASE a le grand avantage de compter dans son conseil d’administration des entrepreneurs dont les sociétés sont à la pointe de ce domaine.

Dans un entretien avec Kateri Callahan, le président de l’ASE, nous en apprenons davantage sur la collaboration unique entre cette organisation à but non lucratif et les leaders d’opinion d’industries telles que le secteur de la mobilité urbaine.

Energy Efficiency
Économiser l’énergie tout en éliminant les déchets - L’efficacité énergétique dépend en outre de l’expansion des énergies durables, telles que le solaire ou l’éolien.
843 vues

Fait le 15/09/2017

Kateri Callahan, Président et Directeur, Alliance to Save Energy
Kateri Callahan, Président et Directeur, Alliance to Save Energy

Économiser de l'énergie signifie en gagner

De nombreuses personnes travaillent à économiser davantage d’énergie, alors qu’est-ce qui différencie l’ASE des autres organisations ? L’ASE est une fondation à but non lucratif qui cherche à faire avancer les politiques pour influencer de manière durable la façon dont on consomme l’énergie. 125 entreprises et organisations de tous les domaines travaillent aux côtés de l’ASE. Leur engagement en faveur de l’efficacité énergétique est démontré. 

Bien que l’organisation travaille principalement à influencer les politiques officielles, elle suggère également des avantages concrets à améliorer la production énergétique et fournit des programmes éducatifs aux sociétés et aux corps gouvernementaux. Grâce à ses connaissances approfondies en matière de politique et ses liens étroits avec les législateurs, l’association soutient activement les gouvernements qui cherchent à donner le bon exemple.

Tout en célébrant son 40e anniversaire cette année, l’ASE s’est donné pour objectif d’utiliser ses atouts pour aider à doubler d’ici 2030 la productivité énergétique aux États-Unis. De plus, elle continue à collaborer au-delà de son territoire d’origine avec des partenaires globaux pour améliorer l’efficacité énergétique dans d’autres économies. 

« Nous nous consacrons à faire avancer l'efficacité énergétique de manière globale, afin de profiter des avantages économiques, environnementaux et de sécurité énergétique découlant d'une utilisation plus productive de l'énergie. »

Kateri Callahan, President and Director, Alliance to Save Energy

L'efficacité énergétique grâce à des penseurs de premier plan

Pour apporter de manière concrète du changement dans les politiques d’efficacité énergétique, il est utile de voir des solutions mises en pratique. L’ASE travaille avec des dizaines de partenaires pour propager son message, mais ce sont les membres du conseil d’administration qui reflètent peut-être le mieux la vision d’ASE – en joignant le geste à la parole. Ils veillent ainsi à rester à l’avant-garde de l’efficacité énergétique au sein de leurs propres sociétés.

Andreas Schierenbeck, CEO, thyssenkrupp Elevator AG

Prenons par exemple Andreas Schierenbeck, le CEO de thyssenkrupp Elevator. Un des leaders en matière de mobilité urbaine, cette entreprise cherche à appliquer des mesures d’économie d’énergie pour la conception de ces produits. Après avoir noté que la génération précédente d’ascenseurs utilisait jusqu’à 10 % de la consommation énergétique totale d’un bâtiment, thyssenkrupp Elevator s’est engagé à créer des produits efficaces sur le plan énergétique, tels que l’ascenseur à consommation nette positive. Cet ascenseur régénère non seulement l’énergie consommée, mais il en crée également en surplus. Schierenbeck est convaincu de la nécessité de l’efficacité énergétique et considère que les solutions de l’entreprise font partie intégrante de la création de villes modernes et durables.

La passion et les connaissances techniques de ces chefs d’industrie au sein du conseil d’administration aident l’ASE à comprendre les nouvelles technologies essentielles à la création de politiques progressistes. De plus, les décideurs écoutent volontiers les entreprises et peuvent être enclins à les suivre quand ils débattent au sujet de la réduction de l’empreinte écologique de la société.

« Nous n'élisons pas des entreprises au conseil d'administration, mais des individus. Nous avons besoin de personnes qui ont une passion et une vision personnelles – ce que possède Andreas. »

Kateri Callahan

Des solutions pour les bâtiments non connectés au réseau

 

Maintenant que l’ASE sait allier savoir-faire et passion, quels types d’approche pour l’efficacité énergétique propose-t-elle, particulièrement dans le secteur de la construction ? Ces dernières années, les technologies ont permis de développer des solutions de construction intelligentes, bien au-delà du simple remplacement des ampoules électriques !

Tout d’abord, Callahan suggère de passer d’une approche par composants à une approche systémique. Celle-ci se traduirait par l’arrêt de la compartimentalisation de la production d’énergie et la prise en compte de solutions plus larges telles que des systèmes d’éclairage qui s’adaptent à la luminosité du jour. De plus, intégrer des solutions comme l’économie d’espace et des ascenseurs générateurs d’énergie peuvent permettre d’obtenir des bureaux à zéro consommation d’énergie nette.

Deuxièmement, Callagan nous rappelle de ne jamais sous-estimer le pouvoir de la numérisation au niveau de la consommation d’énergie. Exploiter le plein potentiel des données permet d’obtenir un contrôle sans précédent et peut mener à une distribution efficace de l’énergie. En utilisant les micro-réseaux et les ressources renouvelables sur site, les bâtiments peuvent désormais fournir de l’énergie pour les autres, brouillant ainsi la frontière entre fournisseurs et consommateurs d’énergie.

Efficacité énergétique : franchir l'étape suivante

Grâce à toutes les possibilités émergentes dans le domaine de l’énergie, il semble probable que l’ASE atteindra son objectif de doubler la productivité énergétique d’ici 2030. Toutefois, la mise en place de mesures politiques ne se fait pas du jour au lendemain et l’ASE est consciente que le plus grand défi se situe dans l’éducation des décideurs politiques.

Il est nécessaire que les responsables politiques de tous niveaux réalisent l’importance de l’efficacité énergétique pour une société devant satisfaire ses besoins en énergie. De plus, les types de stratégies et les programmes requis doivent être mis à plat et clarifiés. Enfin, même lorsque les propositions sont pleinement comprises, il reste l’obstacle de trouver des investissements pour les lancer.

Mettre en lumière l'innovation en efficacité énergétique

Malgré ces défis, le futur reste lumineux. Les progrès technologiques majeurs permettent d’avancer à pas de géant et provoquent des remous salutaires à travers tout le secteur de l’énergie. Une manière d’aider les décideurs politiques à comprendre ces changements est de mettre en avant ces réussites. 

Au dîner des ASE Awards, surnommé le « bal de l’énergie », les membres du conseil, les entrepreneurs et les responsables politiques du monde entier se rassemblent pour honorer les innovations en matière d’efficacité énergétique. Présenter ainsi sur scène les visionnaires et la « crème de la crème » aide les marchés et les chefs de file à se diriger vers une meilleure efficacité énergétique.

« Les avancées dans le domaine de l'efficacité énergétique possèdent un réel facteur d'émerveillement, ce qui a permis aux ASE Awards de rester pertinents pendant 25 ans. Ce qui rend ce dîner tellement unique, c'est qu'il permet d'un côté de réunir d'éminents décideurs politiques avec les leaders du monde de l'entreprise et d'un autre, de mettre en lumière le calibre de tous les nominés. »

Kateri Callahan

Président et Directeur, Alliance to Save Energy

Le regard fixé sur une meilleure efficacité énergétique

Callahan trouve passionnant de collaborer avec des partenaires qui incarnent le changement tant dans leurs produits que dans leurs propres opérations. Travailler en équipe avec des sociétés telles que thyssenkrupp Elevator ou avec des défenseurs de l’efficacité énergétique passionnés et provenant d’autres secteurs raffermit l’expertise de l’ASE et étend son influence. 

Quelles initiatives dans le secteur de l’efficacité énergétique avez-vous remarquées dans votre domaine ?