Energy Efficiency

La nature reprend ses droits : murs végétaux et jardins sur les toits gagnent les villes

Les toits recouverts de gazon ont longtemps servi de moyen d’isolation, et l’on en trouve encore en Scandinavie. Toutefois, architectes et designers n’ont commencé que récemment à exploiter pleinement l’extérieur des bâtiments pour y intégrer de la végétation. Friedensreich Hundertwasser, artiste iconoclaste australien, fut par exemple l’un des premiers à imaginer un environnement artificiel en harmonie avec la nature (voir la galerie d’images ci-dessous).

Energy Efficiency
Économiser l’énergie tout en éliminant les déchets - L’efficacité énergétique dépend en outre de l’expansion des énergies durables, telles que le solaire ou l’éolien.
1596 vues

Fait le 23/10/2015

De nos jours, les architectes franchissent les limites traditionnelles auxquelles étaient assignées les façades extérieures des bâtiments, et les plantes y jouent souvent un rôle clé. Ce qu’on appelle les « murs et toits végétaux » cumulent diverses fonctions pratiques et esthétiques. Certains visionnaires sont même en train de repenser entièrement la vie urbaine, en concevant un réseau de parcs, de fermes et d’espaces sociaux interconnectés sur les toits.

« L’histoire des murs végétaux remonte au début des années 1990 avec les travaux de l’architecte écologiste Ken Yeang, qui démontra comment un bâtiment peut être le support d’une surface de végétation plus importante que la parcelle sur laquelle il a été construit. »

Daniel Safarik

China Office Director, CTBUH Journal Editor, Conseil sur les grands immeubles et l’habitat urbain (CTBUH)

Quand la construction urbaine fleurit

Si l’esthétique constitue certainement un facteur déterminant, le mouvement de l’architecture verte n’est pas uniquement lié à des questions d’apparence. Les façades extérieures végétalisées réduisent les coûts énergétiques et diffusent un message visible de durabilité. Les certifications écologiques gagnent en popularité mais, soyons honnêtes, un bâtiment gigantesque doté de la vignette LEED semble à première vue moins « vert » qu’un gratte-ciel aux murs couverts de fleurs.

Un autre facteur à l’origine de cette tendance est le coût élevé des terrains urbains. Les toits peuvent accueillir des espaces verts qui seraient financièrement impossibles à aménager d’une autre manière. Citons notamment l’exemple de l’agriculture sur les toits, qui permet de fournir aux citadins des aliments produits localement sur un sol sans toxines. La végétalisation des bâtiments vous enveloppe sous toutes ses formes. Elle marque une nouvelle étape dans la reconceptualisation de l’espace urbain, incarnant la promesse d’une redéfinition de l’image et de l’atmosphère des villes du monde entier.

Des jardins hors du commun

Non seulement les murs végétaux attirent le regard mais, dans un restaurant sur un toit, par exemple, ils offrent une sensation de bien-être et constituent un décor d’une beauté simple pour un dîner au sommet d’une tour. Par ailleurs, dans la « Tree House » de Singapour, un grand mur végétal isole, filtre l’air et collecte l’eau de pluie pour l’irrigation. Une banque de Baltimore utilise même la flore verticale pour mettre en valeur sa marque.

Baltimore : une publicité « du jardin » qui attire l’œil / Réduire les coûts grâce au jardin vertical de Singapour
Baltimore : une publicité « du jardin » qui attire l’œil / Réduire les coûts grâce au jardin vertical de Singapour
Jardin vertical de Patrick Blanc à Paris - 01
Jardin vertical de Patrick Blanc à Paris - 02
Jardin vertical de Patrick Blanc à Paris - 03
Jardin vertical de Patrick Blanc à Paris - 04

Faire fleurir les toits

À l’instar des murs végétaux, les jardins sur les toits peuvent remplir diverses fonctions. D’une part, ils apportent des avantages concrets, tels qu’une hausse de l’efficacité énergétique et une baisse des coûts. D’autre part, ils constituent tout simplement des espaces plaisants pour se relaxer, socialiser ou cultiver des aliments localement.

Le jardinage urbain passe au niveau supérieur

L’idée de monter sur les toits des bâtiments est à elle seule assez palpitante. Toutefois, si ces espaces étaient prévus pour être charmants et luxuriants avec une vie végétale et des infrastructures sociales, ils deviendraient rapidement des pôles sociaux animés. Le potentiel pour combler touristes et citadins n’est limité que par le nombre de toits.

Par ailleurs, les projets de développement sur les toits qui invitent le plus à réfléchir concernent l’urbanisation durable des terres cultivées existantes. Imaginez que l’on puisse développer les espaces exploités sans réduire le nombre d’hectares cultivés. Imaginez que les récoltes – ainsi que les zones humides et les ressources en eaux souterraines existantes – puissent être préservées, même en étant transférées du sol au sommet des tours. Enfin, imaginez que fermiers, piétons, coureurs et cyclistes aient la possibilité d’emprunter des voies qui passent d’un toit à l’autre. Si ce projet semble irréalisable, il est pourtant déjà prêt à être mis en œuvre au Guangxi, en Chine.

« Dans de nombreux cas, nous édifions des bâtiments sur un sol assez fertile, surtout en Californie. Imaginez l’étendue des possibilités si chaque immeuble possédait un toit végétal destiné à l’agriculture. »

Bridgett Luther

Fondatrice du Cradle to Cradle Products Innovation Institute

Avec la technologie hydroponique, plus besoin de terre pour se livrer au jardinage ou à l’agriculture. Elle constitue une option fascinante pour nourrir les populations urbaines. La vidéo suivante montre un restaurant qui utilise l’hydroponie sur le toit pour produire une grande partie des aliments figurant sur son menu.

 
Video Soil-less sky farming: rooftop hydroponics on NYC restaurant

Les murs végétaux et les jardins sur les toits ne sont pas uniquement destinés aux immeubles de bureaux et d’habitation, mais contribuent aussi à améliorer la vie dans les usines. Une usine de motos peut-elle intégrer de la végétation et fonctionner en harmonie avec la nature ? L’Inde prouve que oui. Découvrez comment !

 
Hero Garden Factory video from Youtube

Credits

 Baltimore by Flicker user A.Currell 

Tree House Singapore: 
http://addp.sg/wp-content/uploads/2012/06/Tree-House-705×1024.jpg

Ford by e360.yale.edu 

NYC by Flicker user Fort green Focus 

Rotterdam Dakpark by Flickr user Fransall