Cities

Découvrez les 11 villes russes qui accueillent l’élite mondiale du football

Lorsque les équipes nationales de football se réunissent dans un pays pour déterminer laquelle est la meilleure du monde, tous les regards sont rivés sur les matches. Mais ne devrait-on pas également regarder les villes qui accueillent ces matches ? Les événements sportifs internationaux d’envergure ont généralement lieu dans des villes captivantes qui ont beaucoup à offrir aux fans venus d’autres pays. Urban Hub se penche sur les onze villes russes accueillant les matches qui vont définir les champions du monde de football et vainqueurs du tournoi de 2018.
Cities
Intelligentes à l’intérieur comme à l’extérieur - De nombreux aspects des villes intelligentes relèvent simplement d’un urbanisme réussi, intégrant à la fois les avancées des technologies numériques et la nouvelle compréhension de principes plus anciens, à savoir les notions de relations, de communauté, de durabilité environnementale, de démocratie participative, de bonne gouvernance et de transparence.
5979 vues

Fait le 10/07/2018

Kaliningrad

Située dans une exclave de la Russie, Kaliningrad est nichée entre la Pologne et la Lituanie, sur la côte de la mer Baltique. Les fans de football remarqueront que l’histoire unique de la ville peut être retracée à l’aide de ses bâtiments : des structures de l’ère prussienne côtoient le modernisme soviétique et les immeubles post-soviétiques. La ville essaie actuellement d’harmoniser davantage cet héritage hétéroclite. Un concours d’architecture est organisé pour redévelopper le centre historique de la ville et respecter, intégrer et dépasser le passé tout à la fois, en recourant à la restauration approximative ou modernisée, à une meilleure durabilité et à des allées piétonnières semblables à des parcs. À Kaliningrad, le changement est en bonne voie.

Kazan

Capitale de la région semi-autonome de la république du Tatarstan, Kazan pourrait être l’une des plus grandes villes dont vous n’avez jamais entendu parler. Les visiteurs peuvent y voir le kremlin Kazan, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, puis se détendre et bronzer à la rivière de Kazan. Depuis 2012, la ville met en place le projet « SMART City Kazan » dans le but de transformer Kazan à la fois en centre de commerce international et en ville intelligente.

Moscou

Mégalopole la plus populaire en Europe, Moscou a beaucoup à offrir, des structures historiques telles que la cathédrale Saint-Basile (chef-d’œuvre de l’architecture russe) aux gratte-ciel modernes  et aux larges espaces publics. Avec une surface totale de 2 511 km2, vous voudrez certainement utiliser l’incroyable métro de Moscou et apporter vos chaussures de randonnée. En fait, Moscou va bientôt devenir un endroit encore plus propice à la marche : le projet « My Street » promet 50 km de nouvelles zones piétonnes dans et autour du centre-ville.

Nijni Novgorod

Avec ses multiples universités, musées et églises, Nijni Novgorod est l’un des principaux centres culturels de Russie en raison de son abondance de lieux historiques. Construits entre 1500 et 1511, les murs et tours en brique rouge du grand kremlin dominent la silhouette de la ville. La ville se targue également d’avoir une forme unique de transport urbain : le téléphérique de Nijni Novgorod transporte les passagers en télécabine depuis le centre-ville, au-dessus de la Volga et jusqu’à la municipalité de Bor, offrant une vue magnifique pendant le trajet.

Rostov-sur-le-Don

Cinq mers – la mer Noire, la mer d’Azov, la mer Caspienne, la mer Blanche et la mer Baltique – sont reliées au port de Rostov-sur-le-Don, il n’est donc pas étonnant que cette ville abrite l’un des plus grands marchés au poisson de Russie. Afin d’accueillir dignement les fans de football, la ville a construit l’aéroport international Platov flambant neuf. Le développement ne s’arrête pas là : les architectes d’Arup ont créé un plan d’ensemble pour bâtir un nouveau quartier durable dans une zone de la ville sujette aux inondations. Son développement fournira un espace pour 7 500 habitants et créera 9 000 emplois.

Saint-Pétersbourg

Capitale impériale russe pendant deux siècles, Saint-Pétersbourg a été fondée par Pierre le Grand en 1703 et reste le cœur culturel de la Russie. Rien de mieux qu’une balade en bateau ou une promenade le long des canaux historiques pour apprécier sa splendeur. Mais le meilleur reste peut-être à venir. Une nouvelle génération de développeurs et de penseurs urbains commence à convertir des immeubles industriels abandonnés du bord de mer en lieux de vie et de travail attrayants. Cela permet également de reconnecter les habitants au potentiel récréatif de leur ville Baltique, dont les racines portuaires fourniront bientôt de nouveaux produits de la mer pour les générations futures.

Samara

Sixième plus grande ville de Russie, Samara est souvent considérée comme un « joyau architectural », riche en exemples d’art nouveau et d’immeubles constructivistes. Malgré une récente vague de démolition et de redéveloppement des sites historiques, l’architecture de la ville continue de refléter le mélange culturel de musulmans bachkirs et tatars, Russes orthodoxes et païens Mordves ainsi que de groupes minoritaires tels que les Allemands, les Polonais et les Juifs.

Saransk

Située à environ 630 km à l’est de Moscou, Saransk est nichée dans le bassin de la Volga, à la confluence des rivières Saranka et Insar. C’est également la capitale de la république de Mordovie, un sujet fédéral de Russie. Si vous marchez dans ses rues, vous entendrez parler à la fois les langues mordves et le russe.

Sotchi

Les larges plages de sable  et de galets le long de la mer Noire, associées à un climat subtropical, font de Sotchi une destination estivale très appréciée. Après des améliorations majeures de son infrastructure en 2014, elle est également devenue populaire en hiver. Les amoureux de la nature peuvent visiter la réserve naturelle et biosphérique d’État du Caucase de 2 957 km2, un site inscrit à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Volgograd

La « ville héros » de Volgograd est riche en monuments commémorant la bataille de Stalingrad, tels que la « Statue de la Mère-Patrie », qui est la plus grande statue de femme au monde. La ville elle-même est impressionnante avec ses grands boulevards émaillés de gratte-ciel modernes, résultat d’un développement économique continu. Volga Sails est l’un des exemples les plus saisissants : deux immeubles bâtis en forme de voiliers, semblant sur le point de descendre la Volga.

Iekaterinbourg

À la frontière entre l’Asie et l’Europe, Iekaterinbourg a longtemps été le carrefour de l’Orient et l’Occident : la route la plus importante de l’Empire russe, la Route de Sibérie, mène directement à la ville. Iekaterinbourg connaît une forte croissance en termes de commerce, d’échanges et de tourisme depuis les années 2000, et a conservé son patrimoine en tant que ville ayant la plus grande concentration d’architecture constructiviste du monde. 

Êtes-vous déjà allée dans l’une de ces onze villes ?

 

Image Credits

Saint Petersburg, photo by yulenochekk, taken from istock.com

Kaliningrad, photo by Belikart, taken from istock.com

Kazan 1, photo by Olga355, taken from istock.com

Kazan 2, photo by den781, taken from istock.com

Kazan 3, photo by © A.Savin Wikimedia Commons, taken from commons.wikimedia.org

Moscow 1, photo by © A.Savin Wikimedia Commons, taken from commons.wikimedia.org

Moscow 2, photo by Jodie Eckert, all rights acquired

Moscow 3, photo by © Milan Nykodym Czech Republic, taken from commons.wikimedia.org, some rights reserved

Moscow 4, photo by David Burdeny 

Nizhny Novgorod, video by Russia Insight 

Rostov-on-Don 1, photo by Moreorless, taken from commons.wikimedia.org, some rights reserved

Rostov-on-Don 2, photo by Dmitry89, taken from commons.wikimedia.org, some rights reserved

Rostov-on-Don 3, photo byЖанетта Багаджиян, taken from commons.wikimedia.org, some rights reserved

Saint Petersburg, video by Timelab Pro

Samara, photo by Cath Sea, taken from commons.wikimedia.org, some rights reserved

Saransk 1, photo by Wildboar, taken from commons.wikimedia.org

Saransk 2, photo by Anna Katik, taken from commons.wikimedia.org, some rights reserved

Saransk 3, photo by Yakaev, taken from commons.wikimedia.org

Sochi, photo byГанощенко Роман (Ganoshenko Roman), taken from commons.wikimedia.org, some rights reserved

Volgograd 1, photo by Администрация Волгоградской области, taken from commons.wikimedia.org, some rights reserved

Volgograd 2, photo by Администрация Волгоградской области, taken from commons.wikimedia.org, some rights reserved

Volgograd 3, photo by Максим Кошелев, taken from commons.wikimedia.org, some rights reserved

Yekaterinburg, photo by Митрохина Марина, taken from commons.wikimedia.org, some rights reserved