Cities

Moskva-City : un quartier d’affaires et de résidence revitalise une zone industrielle

Le Centre de commerce international de Moscou ou « Moskva-City » est la nouvelle vitrine de la capitale russe – un contraste frappant avec les clochers à bulbes de la place Rouge. Parmi les nombreux gratte-ciel attrayants, le nouveau quartier abrite aussi la tour de la Fédération, actuellement la plus grande tour d’Europe. Culminant à 373,7 m, elle dépasse de loin le Shard de Londres (306 m).

Avec un investissement de plus de 12 milliards USD, le Centre de commerce international de Moscou est la première zone de la capitale conçue pour intégrer des espaces de bureaux, de logement et de divertissement. Trois nouvelles stations de métro relient les berges aux quartiers voisins. Bien que la récession ait ralenti le chantier, la construction progresse maintenant à grande vitesse en vue de son achèvement.

Cities
Intelligentes à l’intérieur comme à l’extérieur - De nombreux aspects des villes intelligentes relèvent simplement d’un urbanisme réussi, intégrant à la fois les avancées des technologies numériques et la nouvelle compréhension de principes plus anciens, à savoir les notions de relations, de communauté, de durabilité environnementale, de démocratie participative, de bonne gouvernance et de transparence.
1271 vues

Fait le 25/11/2016

Moskva-City, vitrine capitale

Commencée en 1992, Moskva-City comprend maintenant une douzaine de gratte-ciel ainsi que de nombreux projets en cours de construction. Une fois terminée, elle abritera en permanence jusqu’à 300 000 habitants, employés et visiteurs. Avec plus de 4 millions de mètres carrés d’espace commercial, hôtelier et de bureaux, elle pourrait rivaliser avec la Canary Wharf de Londres ou même Manhattan.

Bien que le chantier ait été ralenti par la récession en 2008, les dernières années ont vu une accélération des chantiers et une hausse des taux d’occupation. De plus, l’achèvement des lignes de métro et d’une navette rapide vers l’aéroport rendent le nouveau centre plus accessible pour les Moscovites et les visiteurs.

Le nouveau centre est également devenu un lieu incontournable pour les visiteurs qui viennent en masse admirer Moscou depuis les plateformes d’observation des tours Mercury City ou de la Fédération, qui figurent parmi les plus hautes d’Europe.

Un livre d’images des tours moscovites modernes

La tour de la Fédération : une lauréate

Complétée en 2015, la tour de la Fédération de Moscou est alors devenue le plus haut gratte-ciel d’Europe avec ses 373,7 m. Le design comprend deux tours triangulaires d’une hauteur respective de 373 et 243 m, situées sur une base commune de 10 étages.

Sa silhouette impressionnante a radicalement changé la skyline de Moscou, attirant à la fois les investisseurs et les touristes. Sans surprise, la tour de la Fédération est rapidement devenue un nouveau symbole de Moscou et un décor de film de plus en plus populaire.

Deux pour le prix d’un : une combinaison gagnante

Comme dans nombres de métropoles, les biens immobiliers peuvent être chers à Moscou. Les constructeurs du complexe géant de la tour de la Fédération ont donc cherché des solutions permettant de gagner de l’espace, sans affecter les services. Une de ces solutions était le système d’ascenseurs TWIN, conçu spécialement pour les bâtiments de plus de 50 m de haut.

  Dans le système d’ascenseurs TWIN, deux cabines se partagent une seule cage et circulent à une vitesse pouvant atteindre 7,0 m/s. Cela permet de transporter le même nombre de personnes qu’avec une solution classique à deux cages, mais plus rapidement et en utilisant moins d’espace.

Ce système d’ascenseurs doubles possède une capacité de transport bien plus grande qu’une solution classique à ascenseur unique. Le nombre de cages d’ascenseurs nécessaire est ainsi réduit, ce qui libère des espaces précieux, particulièrement dans les bâtiments élevés.

The beautiful elevators of Moscow City

En-deçà des attentes ?

En 2015, ArchDaily rapportait que Moskva-City avait un taux d’inoccupation de 45 %, sans doute en raison de la récession. En 2014, les prix à la location étaient si bas qu’une auberge de jeunesse pouvait s’offrir des locaux au 43e étage de la tour Imperia – un bien immobilier valant plusieurs millions conçu pour abriter des résidences, hôtels et commerces de luxe.

Malgré ces revers, le Moscow International Business Center poursuit son expansion et son ascension grâce à la construction de gratte-ciel d’envergure. Ces bâtiments n’impressionnent pas seulement par leur hauteur, mais aussi par leur architecture innovante.

Certes, des tensions entre l’Occident et la Russie ont récemment fait surface, mais les affaires, comme on le sait, continuent. Et le Moscow International Business Center semble en passe de devenir un centre d’affaires international important ainsi qu’un emblème pour la ville.