Cities

Réaménagement des fronts de mer : les villes portuaires en profitent

Le réaménagement des fronts de mer est un sujet en vogue chez les urbanistes. Des structures modernes, des bâtiments reconvertis et de nouveaux espaces publics conquièrent et transforment rapidement des espaces côtiers tombés dans l’oubli et occupés par des bâtiments décrépis. Les villes portuaires ont un avantage : leur trafic de fret maritime s’est déplacé hors du centre vers des installations plus grandes et modernes, abandonnant ainsi les infrastructures portuaires d’origine situées dans des quartiers de premier choix. URBAN HUB s’intéresse à certaines villes portuaires célèbres et à leur manière de gérer les changements affectant leur front de mer.
Cities
Intelligentes à l’intérieur comme à l’extérieur - De nombreux aspects des villes intelligentes relèvent simplement d’un urbanisme réussi, intégrant à la fois les avancées des technologies numériques et la nouvelle compréhension de principes plus anciens, à savoir les notions de relations, de communauté, de durabilité environnementale, de démocratie participative, de bonne gouvernance et de transparence.
91 vues

Fait le 03/09/2019

Le carrefour de l’est de la Méditerranée : Istanbul

Istanbul a longtemps été un port international majeur. Le mégaprojet Galataport, qui sera terminé en 2020, va considérablement améliorer la zone très visitée se trouvant autour de la Corne d’Or. Dans le cadre de ce projet de réaménagement, de nombreux bâtiments historiques situés le long d’une bande côtière de 1,2 km seront rénovés et une nouvelle place de 14 000 m² sera créée au cœur d’un quartier artistique et culturel rénové. Galataport prévoit aussi la création d’installations de pointe destinées aux navires de croisière et aux 1,5 million de passagers et de membres d’équipage qui débarquent chaque année. thyssenkrupp Elevator fournit les systèmes d’ascenseur et d’escalier mécanique qui permettront de se déplacer rapidement et facilement.

 
Galataport

La porte vers l’Amérique du Nord : New York

New York était autrefois le port d’entrée d’innombrables immigrants venus du monde entier. Cette époque est désormais révolue, mais de nombreuses infrastructures de front de mer anciennes subsistent. New York a été le théâtre de nombreux réaménagements, comme le gigantesque Hudson Yards niché au-dessus d’une gare de triage située au bord de l’eau ou encore le deuxième plus grand espace vert de la ville : le Hudson River Park de 7,2 km de long se trouvant dans l’ancien quartier des abattoirs. Les jetées sont également reconverties : la jetée 17 (Pier 17) possède une salle de concert, la jetée 26 accueille un parc pour chiens et la jetée 2 abrite une piscine éphémère. Vous pouvez voir tout cela depuis l’observatoire du 1 World Trade Center.

Prenez le ferry Midtown pour vous rendre à Hudson Yards à New York

Une excellente qualité de vie au bord de la mer de Tasman : Sydney

Très bien classée dans les enquêtes sur la qualité de vie et les villes intelligentes, Sydney est également connue pour sa vaste offre de loisirs, notamment maritimes. Le nouveau projet Barangaroo ouvre davantage le champ des possibles en transformant un terminal conteneur désaffecté situé près du quartier d’affaires en espace côtier polyvalent de 22 hectares. Les habitations, bureaux, magasins, restaurants et parcs seront encore plus accessibles en 2024, année de l’achèvement du projet mais aussi de l’inauguration du nouveau métro de Sydney, qui pourra compter sur 200 solutions de mobilité de thyssenkrupp Elevator.

Le lieu de rencontre de la mer du Nord et de l’Elbe : Hambourg

Hambourg est une escale très appréciée des navires de croisière. L’une de ses trois installations d’amarrage principales se situe à l’HafenCity, un front de mer de 220 hectares qui constitue le plus grand projet d’aménagement urbain en centre-ville d’Europe. Cette zone abrite à la fois la Speicherstadt, classée site du patrimoine mondial de l’UNESCO, et la nouvelle université HafenCity spécialisée dans l’architecture, l’ingénierie et l’urbanisme. Ce quartier accueille également l’impressionnante salle de concert Philharmonie de l’Elbe longue de 108 mètres. Cet ancien entrepôt réhabilité allie une conception acoustique de haut niveau et les solutions de mobilité avancées de thyssenkrupp Elevator.

L’Atlantique dans la baie de Guanabara : Rio de Janeiro

Célèbre à juste titre pour son carnaval, ses musiques dansantes telles que la samba et ses plages comme Copacabana, Rio de Janeiro est aussi une ville maritime. Elle a profité de la tenue d’un méga-événement pour rénover l’ancienne zone portuaire de Porto Maravilha. Un tronçon d’autoroute surélevée de 5 km – que beaucoup considéraient comme une nuisance visuelle – a été détruit, ce qui a libéré de l’espace pour divers usages. Des pistes cyclables, des voies piétonnes et un métro léger relient les habitants et la ville aux anciens entrepôts du front de mer qui ont été transformés en musées, scènes pour des performances artistiques et autres espaces publics, tous sur l’eau.

Le lieu de rencontre de deux océans : Le Cap

Les eaux chaudes de l’océan Indien rencontrent et se mêlent à celles, plus fraîches, de l’Atlantique sud à proximité du Cap, qui se trouve être l’une des villes les plus multiculturelles au monde. Ce mouvement dynamique s’étend jusqu’au littoral, où le front de mer Victoria et Albert, un port en activité, a été réaménagé pour accueillir également de nouveaux commerces et habitations. Cet espace, parfaite illustration de la réutilisation adaptative, attire plus de 20 millions de visiteurs chaque année et continue de croître. Le Battery Park y a récemment été créé. Il s’agit d’un espace de 12 000 m² qui permet de s’adonner à la natation urbaine, aux sports nautiques et autres loisirs balnéaires.

Les docks sur la Tamise : Londres

L’un des projets de réaménagement de front de mer les plus célèbres est celui des docks à l’est et au sud-est de Londres. Si cet immense projet a d’abord suscité la controverse, tout le monde s’accorde aujourd’hui à dire qu’il a permis à la ville de connaître un important essor économique. L’un des effets du succès est que les urbanistes ont continué à explorer les possibilités de développement en aval. Le projet Thames Gateway s’étend sur 70 km de Londres à l’estuaire de la Tamise et allie développement des friches industrielles et régénération de sites existants.

Nouveaux usages pour les anciens fronts de mer

De nombreuses villes côtières ont de sublimes fronts de mer. Vancouver, Hong Kong, Stockholm, Mumbai, Tokyo, Shanghai, la liste est longue. De plus en plus d’autres villes investissent du temps et de l’argent pour transformer leurs fronts de mer en espaces vivants et utiles. Impliquer les habitants dans le processus permet de bien investir. San Francisco, par exemple, fait énormément d’efforts pour faire participer les citoyens à la planification. Cela permet de s’assurer que la zone portuaire qui a fait les beaux jours de la ville par le passé continuera de garantir son succès dans les années à venir.

Le front de mer de Singapour est en constant développement

Image Credits:

Galataport, video by A As Architecture

New York City, photo by Mike C. Valdivia, taken from unsplash.com

Sydney, photo by Jamie Davies, taken from unsplash.com

Rio de Janeiro, photo by Nan Palmero, taken from flickr.com, Creative Commons Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0)

Cape Town, photo by Travelbusy.com, taken from flickr.comCreative Commons Attribution 2.0 Generic (CC BY 2.0)

London, photo by David Iliff, taken from commons.wikimedia.org, Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported

Singapore, photo by Victor Garcia, taken from unsplash.com