Cities

Le centre-ville en sous-sol : des villes souterraines extraordinaires

Lorsqu’on pense aux grandes villes, on pense à de hauts bâtiments s’élevant vers le ciel. Cependant, les villes possèdent également une infrastructure en dessous du niveau de la rue, allant des égouts aux tunnels abandonnés. Et il y a bien plus de signes de vie sous terre que vous ne le pensez. URBAN HUB examine les traces de l’existence d’habitations, de halls et même d’une vie urbaine animée sous terre, tant à l’époque antique que moderne. Dans les villes du monde de plus en plus peuplées, les urbanistes construisent aussi bien vers le bas que vers le haut.
Cities
Intelligentes à l’intérieur comme à l’extérieur - De nombreux aspects des villes intelligentes relèvent simplement d’un urbanisme réussi, intégrant à la fois les avancées des technologies numériques et la nouvelle compréhension de principes plus anciens, à savoir les notions de relations, de communauté, de durabilité environnementale, de démocratie participative, de bonne gouvernance et de transparence.
407 vues

Fait le 09/01/2019

« Earthscraper » vertical – Mexico, Mexique

L’avenir de la vie souterraine pourrait bientôt bouleverser complètement la vie urbaine verticale. Des architectes ont développé plusieurs plans de « gratte-terre » profonds. L’un d’eux, proposé pour Mexico, s’enfoncerait à 300 mètres de profondeur, et sa forme de pyramide inversée laisserait entrer la lumière extérieure. Imaginez une ville entière conçue de la sorte ! Avec des innovations en matière de mobilité urbaine comme MULTI, la connectivité et l’accessibilité ne seraient plus un problème.

 
Vertical Earthscraper

Derinkuyu – Cappadoce, Turquie

La région de Cappadoce, en Turquie, est parsemée de villes souterraines datant du VIIIe siècle avant J.-C. La plus grande, Derinkuyu, qui signifie « puits profond », est un labyrinthe de 18 étages comprenant des cages de ventilation, des cuisines, des puits, une cave à vin et un espace de vie pour plus de 20 000 habitants. Probablement construite par les Hittites, elle a dû servir de refuge durant les périodes de guerre ou d’invasion.

Derinkuyu

PATH – Toronto, Canada

Les villes souterraines modernes n’ont pas les drames et l’histoire de leurs prédécesseurs. Toutefois, elles n’en font pas moins travailler notre imagination. De plus, elles offrent un espace supplémentaire resté sous-exploité.

S’étalant sur près de 30 km de long, le PATH à Toronto se veut être le plus vaste espace souterrain connecté du monde. Les halls intérieurs relient des stations de transport à des centaines de magasins, restaurants et lieux de divertissement. Les villes qui cherchent à suivre l’exemple de Toronto et à aménager un centre commercial souterrain peuvent bénéficier de l’installation de solutions de mobilité telles que ACCEL pour assurer le transport de personnes.

Toronto

Rues antiques – Naples, Italie

Naples incarne l’agitation permanente d’une ville moderne. Il est difficile d’imaginer qu’elle possède un espace supplémentaire pour respirer, et encore moins pour se déplacer. Pourtant, à 40 mètres de profondeur, un tout nouveau monde – ou un monde très ancien – apparaît. Avec ses rues pavées antiques, les restes d’un aqueduc, les étalages d’un marché et un théâtre romain, la ville sous la ville ramène les visiteurs à leurs origines gréco-romaines.

Napoli Sotterranea

Crysta Nagahori – Osaka, Japon

Osaka est mondialement célèbre auprès des amateurs de shopping, notamment en raison de ses galeries marchandes souterraines. L’énorme centre commercial situé sous les rues est souvent relié aux plateformes de correspondance principales. Comportant un plafond d’atrium en verre, des ruisseaux intérieurs et une centaine de boutiques, Crysta Nagahori est l’un des plus grands centres commerciaux du Japon, parmi tous ceux situés à la surface ou sous terre.

Tenjin Chikagai

Voûtes d’Édimbourg – Édimbourg, Écosse

Le pont South Bridge a été construit à la fin du XVIIIe siècle pour aider les habitants à rejoindre le côté sud de la ville. Ses dix-neuf arches, majoritairement souterraines, ont abrité des espaces de stockage ainsi que les ateliers des commerces situés sur le pont. Toutefois, à cause de l’humidité, les caveaux ont été peu à peu abandonnés avant d’être à nouveau occupés par les habitants les plus pauvres de la ville à la recherche d’un espace de vie. En raison des conditions invivables, les entrées ont été fermées au milieu des années 1800. Cent ans plus tard, les fouilles ont révélé des objets du passé et ont alimenté les histoires de fantômes. Plongez sous les voûtes à vos risques et périls !

Edinburgh
Edinburgh Vaults

Coober Pedy – Australie-Méridionale

L’Australie a son lot d’éléments extrêmes – en Australie-Méridionale, il s’agit de la chaleur et des dingos errants ! À Coober Pedy, connue comme la « capitale mondiale de l’opale », les mineurs et leurs familles ont trouvé refuge dans des logements confortables sous terre, où résident plus de 1 600 personnes. On y trouve également des boutiques, des restaurants et de superbes églises, qui assurent le confort des habitants et leur permettent de rester au frais.

Coober Pedy

Extension souterraine en cours – Hong Kong, Chine

À Hong Kong, ce n’est pas un climat extrême qui incite à construire des bâtiments souterrains, mais le manque cruel d’espace. La municipalité encourage désormais activement les entreprises à creuser dans les montagnes alentours pour y construire des centres de données et de logistique, des laboratoires, des réservoirs et des centres de loisirs. L’exploitation de cet espace permettrait de gagner jusqu’à 1 000 hectares.

Hong Kong Underground

Lowline – New York, États-Unis

Si la ville de New York peut s’élever vers le ciel, elle peut aussi s’enfoncer dans le sol. Les plans du premier parc souterrain du monde ont désormais été approuvés. Celui-ci sera construit dans un tunnel ferroviaire abandonné, situé dans le quartier du Lower East Side. Il comprendra un système innovant laissant passer la lumière pour entretenir une forêt. Les concepteurs du projet testeront également de nouvelles technologies garantissant une bonne qualité de l’air et une température constante. Le parc d’environ 4 000 m² pourrait faire jurisprudence pour soutenir le développement de vastes communautés sous terre.

Lowline NYC

Dixia Cheng – Pékin, Chine

Pékin renferme tout un monde souterrain moderne, même s’il reste largement inexploité. Construite dans les années 1970, la ville souterraine de Dixia Cheng s’étend sur plus de 77 km² ! Elle comprend des salles de classe, des barbiers, une piste de roller et même des sites destinés à des cultures sans soleil. Construite à l’origine comme un immense abri anti-bombes, elle est aujourd’hui avant tout une attraction touristique.

 
Beijing Underground City

Plongez sous terre dans les villes du futur

Avec une population mondiale devenant majoritairement urbaine, les villes du futur devront trouver de plus en plus de moyens créatifs et durables d’utiliser un espace restreint. Si de nombreuses idées sont encore à l’étude, il semble inévitable que les « gratte-terre » et les villes souterraines continueront de gagner en popularité et d’être considérées comme des alternatives réalistes.