Cities

Comment préserver l’intelligence des villes : les enseignements de l’Asie

Que ce soit sous l’action de projets urbains, de promoteurs immobiliers ou de vastes programmes gouvernementaux, les villes intelligentes servent aujourd’hui de terrain d’essai pour les technologies intelligentes émergeantes. Toutefois, il est nécessaire de faire un tour du monde pour suivre le développement global rapide des villes intelligentes. URBAN HUB se rend en Asie pour analyser l’ascension des leaders urbains novateurs et en tirer des enseignements.

Forts de leurs nombreuses années d’expérience, promoteurs, leaders de l’industrie et urbanistes peuvent désormais mieux identifier ce qui rend une ville vraiment intelligente et attrayante, et ce qu’il reste à faire pour garantir un nouvel avenir urbain aux individus.

Cities
Intelligentes à l’intérieur comme à l’extérieur - De nombreux aspects des villes intelligentes relèvent simplement d’un urbanisme réussi, intégrant à la fois les avancées des technologies numériques et la nouvelle compréhension de principes plus anciens, à savoir les notions de relations, de communauté, de durabilité environnementale, de démocratie participative, de bonne gouvernance et de transparence.
704 vues

Fait le 04/02/2016

Inspiration d’une ville nouvelle : Songdo ne manque de rien

Songdo, Corée du Sud : Ce vaste projet de développement possède tous les ingrédients d’une ville intelligente : des transports publics de pointe, des réseaux énergétiques efficaces, et une infrastructure qui évolue sans problèmes vers les nouvelles technologies. De plus, parcs verdoyants et cours d’eau sinueux en font un véritable paysage de carte postale. Quiconque pensait qu’une ville réellement durable relevait de l’impossible n’a pas à chercher plus loin.

Ce projet d’aménagement d’un terrain encore jamais construit associe de façon unique les hautes technologies à des espaces à la fois commerciaux et résidentiels. Il s’inscrit dans la volonté politique de parvenir à une croissance durable sobre en carbone. Les investissements écologiques dans la consommation progressive de l’énergie, l’élimination des déchets et les solutions intégrées lui ont ouvert la voie. De la circulation à la température, tout est contrôlé par des capteurs pour obtenir des réponses en temps réel qui économisent les ressources et facilitent la vie urbaine.

Toutefois, les urbanistes restent confrontés à un défi de taille : attirer les résidents et les entreprises. En effet, 60 % de la surface de Songdo reste inoccupée. Il faut du temps pour que se développe une communauté dynamique de familles, d’entreprises et d’étudiants. Néanmoins, la ville espère attirer du monde avec de nouvelles universités et des incitations fiscales, faisant de ce rêve intelligent une réalité.

Songdo Skyline
Top ten elements smart cities must master

La Chine, pionnière des villes intelligentes

Avec une population toujours croissante et un nombre incalculable de jeunes en ascension sociale, la Chine en sait long sur le besoin de créer de nouvelles zones urbaines. Des villes comme Meixi Lake et Shenyang sont riches d’enseignements pour les projets d’aménagement de terrains jamais construits ainsi que pour les villes existantes souhaitant devenir plus intelligentes.

Meixi Lake District, une plateforme écologique de pointe située dans la capitale de la province du Húnán, est un nouveau projet. Née d’une idée originale des promoteurs immobiliers, elle espère devenir un modèle d’inspiration pour le reste de l’Asie. Ces villes nouvelles seront nécessaires pour réduire la pression exercée sur d’autres villes en croissance rapide.

Cependant, il existe d’autres moyens permettant de rendre une ville intelligente. Shenyang, située dans la province du Liaoning, en est le parfait exemple.  Foyer industriel majeur à l’origine, la ville a autrefois sacrifié l’environnement au nom du profit industriel. Cherchant aujourd’hui à redévelopper son tissu économique, Shenyang compte se moderniser en adoptant des technologies intelligentes qui s’inspirent de l’Internet des objets et prennent en charge les solutions vertes.

San Hao Bridge in Shenyang
San Hao Bridge in Shenyang

Les villes intelligentes. Des modèles de changement ou des îlots de privilèges ?

Le programme « 100 villes intelligentes » du gouvernement indien vise à créer un mode de vie durable pour les citoyens. D’ici 2050, 70 % des Indiens habiteront en ville. Pour rester prospères, les villes indiennes devront s’adapter aux besoins et aux moyens économiques de chaque communauté. L’Inde se rend rapidement compte que l’ouverture et la flexibilité sont essentielles pour progresser vers une vie urbaine durable.

La ville scintillante de Gujarat International Finance Tec-City (GIFT) s’élève sur les rives du fleuve Sabarmati, dans l’État du Gujarat situé à l’ouest du pays. Sa construction devrait être achevée en 2021, et elle promet d’intégrer toutes les avancées en matière de technologies intelligentes, notamment un réseau énergétique de pointe, une élimination aisée des déchets et une surveillance en temps réel pour rationaliser chaque aspect de la vie urbaine.

Toutefois, quand la surveillance devient un outil d’exclusivité, cela peut poser problème. Prenons comme exemple les critiques formulées au sujet de Palava City, créée par un promoteur privé. Avec pour idée d’émettre des cartes d’identité intelligentes et de veiller sur les habitants grâce à un système de surveillance intelligent, cette grande banlieue de Mumbai est une communauté virtuelle fermée. Dès que la technologie est utilisée pour renforcer la division sociale, elle cesse d’être intelligente.

Gujarat and the Sabarmati river
Singapore - Jurong Lake District

Une vie urbaine intelligente pour les habitants, par les habitants

Singapour a reconnu l’importance de la cocréation avec les citoyens. Jurong Lake District est un projet de ville intelligente à petite échelle qui met l’accent sur une approche axée sur les citoyens. Le rôle du gouvernement est de réunir les organismes publics, les acteurs de l’industrie et les citoyens pour codévelopper des solutions holistiques qui répondent aux besoins de la population en mutation.

Plusieurs leçons ont été tirées du projet coréen de Songdo dont la conception était, avec du recul, trop axée du sommet vers la base, perdant ainsi le contact avec la population. À l’inverse, le projet Juron Lake District a travaillé avec de nombreux urbanistes locaux pour tester des solutions à petite échelle avant de les adopter plus largement. Il en a résulté un effort de toute la communauté et la création d’une ville intelligente qui bénéficie à tous les citoyens, garantissant croissance et durabilité à l’avenir.

Pourquoi il est judicieux de gagner en intelligence

La technologie facilite la vie des individus et conduit à des solutions plus vertes, mais la création des espaces urbains n’est durable que si elle est ancrée chez les individus. En adaptant le profil d’une ville intelligente à chaque espace, les promoteurs urbains permettront d’éviter que les villes intelligentes ne deviennent des citadelles isolées. Cela les aidera à attirer les individus désireux de devenir des résidents activement engagés, car ce sont bien les citoyens qui rendent la durabilité intelligente.