Buildings

Les secrets enfin dévoilés de la conception de la tour de test d’ascenseurs de Rottweil

Chaque bâtiment a une histoire. Quelle histoire se cache ainsi derrière l’élégante tour de test d’ascenseurs de Rottweil, et pourquoi est-elle tout « de blanc vêtue » ? Après tout, si cette structure en béton était purement utilitaire, elle pourrait toujours exécuter l’ensemble de ses fonctions de test. Mais les architectes et les futurs propriétaires de bâtiments ont choisi de porter une attention particulière à l’environnement immédiat et à la population locale.

L’un des architectes en chef du projet, Dr Werner Sobek, a expliqué à URBAN HUB comment il a conçu une élégante tour culminant à 246 mètres pour une ville historique, dont les plus hauts sommets étaient jusqu’alors les anciennes flèches des clochers. Quelle approche a-t-il adopté ? Son idée a été de créer quelque chose de beau qui soit utile à la collectivité en retour.

Buildings
Des témoins de la durabilité urbaine - De nos jours, l’aménagement urbain pose les bases des villes de demain, leur insufflant l’inspiration nécessaire en termes de durabilité, de décisions écologiques et de mode de vie responsable.
1383 vues

Fait le 18/01/2016

Une idée originale née d’un travail d’équipe

Bien sûr, il a fallu prendre en compte de nombreux détails techniques dans la conception de cette tour, dont l’objectif initial était de tester et de valider les technologies d’ascenseur de nouvelle génération. En plus de ces exigences, Dr Werner Sobek et Helmut Jahn, architectes pour le compte de l’entreprise Züblin, ont remporté l’appel d’offres pour la tour de test grâce à l’élégance raffinée et à l’ingéniosité structurelle de leur conception.

Dr Sobek, ingénieur des ponts et chaussées et architecte, travaille depuis 1993 avec l’architecte Helmut Jahn, basé à Chicago. Ils collaborent par téléphone, fax et e-mail, et ont appris à se communiquer des détails complexes à l’aide de quelques mots et d’un dessin.

Pour Dr Sobek, il a toujours été important de se rendre sur le site futur de ses conceptions : « Je suis allé voir Rottweil et ses environs afin de savoir comment intégrer une tour dans cet environnement de manière à ce qu’elle apporte une contribution de grande valeur. C’est une grande responsabilité de concevoir une structure qui restera sur place très longtemps. »

« Notre idée d’un cylindre en béton paré de blanc qui serait un enrichissement pour la ville était tout à fait en phase avec le projet. »

Dr Werner Sobek

Architecte et ingénieur des ponts et chaussées

La plateforme de la tour de test d'ascenseurs
La plateforme d’observation donnera nouveau point de vue sur la région environnante

Prof. Dr. Dr. E.h. Dr. h.c. Werner Sobek

Dr Sobek est architecte, ingénieur-conseil et ingénieur-vérificateur dans tous les domaines du génie civil, et détient un grand nombre de licences professionnelles.

Succédant à l’architecte Frei Otto et à l’ingénieur des ponts et chaussées Jörg Schlaich, Werner Sobek est à la tête de l’Institut de construction légère et de design conceptuel (ILEK) de l’université de Stuttgart.

De 2008 à 2014, il fut également titulaire de la chaire Mies van der Rohe à l’Institut de technologie de l’Illinois à Chicago. De plus, il est le fondateur et président de plusieurs organisations à but non lucratif, telles que aed et SIS.

Dr. Sobek profile image copyright (c) A.T. Schaefer, Stuttgart

Dr Werner Sobek

Une conception avec une finalité

« Le travail d’un architecte est d’enrichir l’environnement bâti en y apportant une contribution de grande valeur », explique Dr Sobek, « mais cette tour est également une expérience scientifique et technique. » Il s’agit en fait d’une expérience effectuée dans le cadre d’un partenariat entreprise/université, à proximité de quatre universités majeures et de plus de 10 000 étudiants.

Outre les tests d’ascenseurs, cette expérience porte en grande partie sur la coque extérieure de la tour. Passant progressivement d’un aspect opaque à transparent à mesure qu’elle s’élève, l’élégante coque blanche en fibre de verre limite le balancement de la tour en dispersant la force du vent. En outre, cette coque fait de l’ombre au béton et le protège des contraintes irrégulières du réchauffement et du refroidissement solaires. Un revêtement polymère (PTFE) lui confère des propriétés antiadhésives, afin que la tour reste propre et conserve sa couleur presque indéfiniment.

La durabilité fait partir intégrante de la conception. Les avantages structurels de la coque contribuent à réduire la consommation du béton, conduisant à une baisse de l’énergie intrinsèque totale du bâtiment (c’est-à-dire de l’énergie totale incorporée dans la construction). La production mondiale de béton générant plus d’émissions de carbone que l’aviation internationale, il s’agit ici d’un exemple majeur du rôle que peut jouer la conception dans la protection de l’environnement.

Les entrées de tour de la tour de test d’ascenseurs
Entrées séparées pour le public, des techniciens internes, des services d’installation
« Une fois que la tour ne sera plus utilisée, la membrane en fibre de verre, les structures de soutien en acier et le béton pourront tous être facilement démantelés et recyclés. »

Dr Werner Sobek

Architecte et ingénieur des ponts et chaussées

La tour de test thyssenkrupp en bref

Répondre aux besoins commerciaux et à ceux de la collectivité

Située à une distance respectable du centre-ville historique, la tour sera même utile à la collectivité : elle deviendra la plus haute plateforme d’observation d’Allemagne, offrant une vue panoramique à 360 degrés.

Non seulement la plateforme d’observation donnera à la population locale un nouveau point de vue sur leur ville et la région environnante, mais elle attirera les touristes et stimulera l’économie locale.

Toutefois, cette fonction a obligé les architectes à prendre plusieurs facteurs en compte lors de la conception : des entrées séparées pour le public, des techniciens internes, des services d’installation, ainsi que des cages d’ascenseur distinctes pour la plateforme d’observation, les bureaux, les salles de conférence et les installations de test. Heureusement, tous ces éléments ont été conçus dans un design simple et minimaliste.

La plus haute plateforme d’observation d’Allemagne
Une salle de conférence
La foyér
Une autre salle de conférence

L’avenir des villes et de l’architecture

Quand on l’a interrogé sur sa vision de l’avenir de l’architecture et des espaces urbains, Dr Sobek nous a exposé le concept de « ville électrique ». Selon lui, il est déjà possible de combiner les technologies telles que la photovoltaïque, les smart grids, l’électromobilité et la construction durable dans le but de bâtir de nouveaux quartiers urbains qui sont non seulement autosuffisants sur le plan énergétique, mais peuvent également fournir de l’énergie à un quartier voisin ou à d’autres bâtiments.

Dr Sobek n’a pas pu nous fournir de détails spécifiques, mais a laissé entendre qu’un projet de ce type était déjà bien avancé. Le seul obstacle à l’adoption à grande échelle de ce concept est la volonté politique qui permettrait de le concrétiser.

En ce qui concerne l’architecture, Dr En matière de transport vertical, Sobek s’est montré enthousiaste devant les possibilités offertes par le concept d’ascenseur MULTI, qui réduit drastiquement l’emprise des ascenseurs et garantit aux usagers une attente minimale. « J’ai même recommandé MULTI pour deux ascenseurs à Moscou, mais j’ai été trop rapide, car la technologie n’était pas encore disponible. »

« La durabilité a toujours été au cœur de nos actions. Elle consiste à assumer nos responsabilités pour les générations à venir. »

Dr Werner Sobek

Architecte et ingénieur des ponts et chaussées

Plus d'informations

Pour plus d’informations sur la tour de test d’ascenseur de « Rottweil », visitez: testturm.thyssenkrupp-elevator.com