Buildings

La flèche surmontée d’un croissant de l’horloge de la Mecque abrite une salle de prière

Les urbanistes voulaient un lieu de prière surplombant la Kaaba, le point vers lequel se tournent tous les musulmans pour prier. Ainsi est née une salle ouverte, à plus d’un demi-kilomètre du sol. Découvrez les impressions ressenties lors de l’installation du plus haut monte-escalier du monde.

Buildings
Des témoins de la durabilité urbaine - De nos jours, l’aménagement urbain pose les bases des villes de demain, leur insufflant l’inspiration nécessaire en termes de durabilité, de décisions écologiques et de mode de vie responsable.
2798 vues

Fait le 11/11/2014

Depuis le sommet oscillant de l’horloge géante de la Mecque, des ouvriers observent avec humilité le lieu saint de l’Islam. Une vision mouvante et émouvante à la fois. Leur métier est également centré sur la mobilité : ils sont là pour construire le plus haut monte-escalier du monde, au sommet de la plus grande horloge du monde.

Le bâtiment est encore en construction et des rafales de vent sifflent au sommet toujours à claire-voie de l’une des plus hautes tours du monde. Les techniciens travaillent sans relâche dans des conditions difficiles pour édifier le monte-escalier de 18 mètres qui s’élève dans une étroite cage en colimaçon. C’est un véritable défi technique. L’autre défi est le temps : ils ne disposent que d’une semaine !

®
« Ce fut une expérience quasi-surréaliste. En tant que Musulman, le simple fait d'être là constituait pour moi un moment émouvant. En tant que visiteur ordinaire, j'étais subjugué par la vue. Mais en attendant, je travaillais sans relâche pour régler des problèmes que je n'aurais jamais imaginés. »

Abdel Abchrim

Ingénieur projet, thyssenkrupp Access Solutions

L'ascension

Le croissant au sommet de la flèche de l’horloge culmine à 607 mètres. Lors de son inauguration en 2013, cette tour était la deuxième plus haute du monde.

La salle de prière se trouve juste sous le sommet, à la base du croissant, à une altitude de 601 mètres. Pour accéder à cette salle, il faut d’abord emprunter un ascenseur classique à grande vitesse jusqu’au dernier étage du bâtiment. puis soit grimper l’escalier en colimaçon de 18 mètres de haut, soit utiliser le monte-escalier.

Ce dernier parcourt le garde-corps de 27 mètres en seulement trois minutes, en franchissant sept courbes au total. « C’était un véritable défi », explique l’ingénieur projet Abdel Abchrim. « En temps normal, nous devons faire face à deux ou trois tournants seulement. » De plus, la cage de l’escalier en colimaçon était si étroite qu’il ne restait plus beaucoup de place pour la machinerie du monte-escalier.

Prise de mesures - Relevés de la cage d'escalier

Abchrim, un Hollandais d’origine marocaine, se souvient très bien de toute cette expérience. Son rôle consistait à mesurer la cage d’escalier.

Le principal défi à relever était les conditions sur le chantier. De fortes rafales de vent balayaient souvent la zone de travail exposée, en faisant osciller le bâtiment. Un jour, alors qu’Abchrim gravissait la flèche du bâtiment pour effectuer ses relevés sur la crête, il lui a été impossible de procéder à des mesures précises.

Par chance, le vent s’est calmé le lendemain, mais c’était le jour de repos des Musulmans, durant lequel tout s’arrête littéralement pour la prière de l’après-midi. Abchrim et ses collègues ont obtenu une autorisation de travail pour la matinée. Mais l’espace réduit et tortueux les a empêchés d’utiliser les méthodes habituelles des géomètres et les a contraints à tout faire manuellement.

De plus, ralentis par l’exiguïté des lieux, ils n’ont pas pu achever leur travail avant midi, l’heure d’expiration de leur permis. Néanmoins, une fois les prières du soir terminées, l’équipe a pu reprendre ses activités et a fini tard ce soir-là. « Ce fut une expérience palpitante pour moi », se souvient Abchrim.

Construction et équipement

Une fois le travail de l’équipe d’Abchrim achevé, l’usine thyssenkrupp, située à Krimpen (Pays-Bas) a pu commencer la fabrication de l’équipement à installer. Les semaines de travail préparatoire se sont révélées payantes : lorsque les relevés finaux sont arrivés, seuls quelques petits ajustements ont été nécesssaires.

« Tous les employés de l’usine ont mis la main à la pâte, car ils savaient tous ce qui était en jeu », se souvient Abchrim. L’installation finale, rendue difficile par les mêmes conditions qui avaient compromis l’exactitude des relevés, a pu malgré tout s’achever en tout juste une semaine.

Construction et équipement

Une fois le travail de l’équipe d’Abchrim achevé, l’usine thyssenkrupp, située à Krimpen (Pays-Bas) a pu commencer la fabrication de l’équipement à installer. Les semaines de travail préparatoire se sont révélées payantes : lorsque les relevés finaux sont arrivés, seuls quelques petits ajustements ont été nécesssaires.

« Tous les employés de l’usine ont mis la main à la pâte, car ils savaient tous ce qui était en jeu », se souvient Abchrim. L’installation finale, rendue difficile par les mêmes conditions qui avaient compromis l’exactitude des relevés, a pu malgré tout s’achever en tout juste une semaine.

« Peu d'entreprises disposent de l'expertise nécessaire à la réalisation d'un projet aussi exigeant que celui-ci sur le plan technique ».

Farid Oilad Adj Amar

Directeur du développement, Moyen-Orient/Turquie, thyssenkrupp Access Solutions

L'accessibilité récompensée

Le projet d’horloge géante de la Mecque a nécessité une coordination, un travail acharné et beaucoup d’ingéniosité de la part d’une multitude de personnes réparties sur différents sites. Le résultat fut tellement extraordinaire que le magazine spécialisé Elevator World a sélectionné ce monte-escalier dans le cadre de son prix annuel Projet de l’année 2014, catégorie systèmes d’accessibilité, en raison de son emplacement inhabituel et des efforts techniques inouïs déployés pour la réalisation du projet.

Farid Oilad Adj Amar, le directeur du développement, en est particulièrement fier : c’est la première récompense décernée aux ingénieurs spécialistes des monte-escaliers de la division Access Solutions.

L'horloge géante de la Mecque

La construction de la prestigieuse horloge géante de la Mecque aurait coûté au moins 3 milliards de dollars. La silhouette de la tour de l’édifice s’apparente à celle de la mythique Big Ben de Londres.

À l’intérieur de la tour, la chaîne d’hôtels canadienne Fairmont exploite un établissement cinq étoiles. Chacune des quatre horloges extérieures mesure 43 mètres de diamètre. Chaque aiguille des minutes est longue de 22 mètres et pèse 1,5 tonne. La nuit, deux millions de LED vertes et blanches éclairent les cadrans, qui sont visibles à une distance de 17 kilomètres.

Le temps rythme la vie des Musulmans en définissant le début et la fin des cinq prières quotidiennes. Ainsi, les croyants du monde entier peuvent désormais consulter la nouvelle horloge colossale de la Mecque pour vérifier qu’ils seront à l’heure pour la prière.