Buildings

Dubaï, l’étoile montante du Moyen-Orient

On peut considérer Dubaï comme un archétype d’urbanisation, d’architecture moderne et de mutation rapide. Sa population a plus que quadruplé de 1990 à janvier 2015, passant de près de 500 000 à plus de 2,3 millions d’habitants. Son paysage urbain a subi des mutations tout aussi considérables qui s’opèrent encore aujourd’hui. Les projets passés et futurs de la ville sont incroyables et doivent tout au cheik Mohammed, homme remarquable qui constitue à lui seul la force motrice de Dubaï.

Buildings
Des témoins de la durabilité urbaine - De nos jours, l’aménagement urbain pose les bases des villes de demain, leur insufflant l’inspiration nécessaire en termes de durabilité, de décisions écologiques et de mode de vie responsable.
2034 vues

Fait le 20/01/2015

Dubaï et son chef de file

Il y a quarante ans, une grande partie du territoire actuel de Dubaï n’était que désert. Cet espace concentre désormais plus de deux millions de personnes originaires de 200 pays, une économie florissante et près de 150 gratte-ciel s’élevant à plus de 150 mètres.

La création de cette ville n’a pas été une tâche facile dans un environnement hostile tant aux humains qu’aux gratte-ciel. Outre les températures extrêmes, les vents violents et le manque d’eau, il faut enfoncer les pieux des fondations dans 130 mètres de sable pour qu’ils atteignent la roche, condition fondamentale pour supporter ces énormes bâtiments. Malgré ces défis, la ville abrite 17 des 100 plus hauts gratte-ciel du monde.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le développement spectaculaire de Dubaï doit presque tout à un seul homme : le cheik Mohammed ben Rachid Al Maktoum, monarque de Dubaï et Premier ministre des Émirats arabes unis. Le cheik Mohammed a fait prospérer divers secteurs d’activités tels que l’immobilier, le tourisme, la finance, les médias, etc. Grâce à ses efforts infatigables, moins de 5 pour cent des revenus actuels des Émirats proviennent du pétrole.

Les prouesses de Dubaï sont des prouesses mondiales

Culminant à 829,8 mètres, la Burj Khalifa de Dubaï est le plus haut bâtiment du monde. Cet immense gratte-ciel détient actuellement 14 autres records, notamment ceux du restaurant, de la boîte de nuit et de la terrasse panoramique les plus hauts du globe. À l’image de l’histoire de la ville, le site de Burj Khalifa n’était que désert avant le début de la construction en 2004.

 

Le projet de Palm Jumeirah, île emblématique en forme de palmier, visait à créer davantage de bord de mer. À la fin des travaux en 2009, le littoral s’était agrandi de 56 kilomètres. Selon le souhait du cheik Mohammed, l’île a été construite en utilisant uniquement de la roche et du sable locaux. C’est d’ailleurs le cheik lui-même qui en a conçu la forme de palmier caractéristique.

Comme si cela ne suffisait pas, une autre île en forme de palmier (Palm Jebel Ali) est actuellement en construction et la ville prévoit de créer deux archipels : l’un représentant le monde (The World), l’autre reproduisant la voie lactée et le système solaire (The Universe).

Une autre structure impressionnante est celle de l’hôtel Burj Al Arab, en forme de bateau à voile. Il est parfois qualifié de « seul hôtel 7 étoiles au monde ». Les organismes de notation ne pouvant pas attribuer plus de cinq étoiles, il est de loin considéré comme l’un des hôtels les plus chics et les plus chers de la planète. Un autre hôtel, le JW Marriott Marquis Dubai composé de deux tours, est célèbre pour être l’hôtel le plus haut du monde avec ses 355 mètres.

Les systèmes de transport de personnes de Dubaï

Avec une expansion aussi rapide au sol et dans les airs, la mobilité urbaine à Dubaï repose fortement sur des systèmes de transport de personnes essentiels tels que les ascenseurs, les escaliers mécaniques et le métro. En effet, Dubaï n’est pas considérée comme une ville très conviviale pour les piétons, et les distances à parcourir sont relativement importantes : il faudrait ainsi compter une heure pour marcher jusqu’à la plage la plus proche depuis la Burj Khalifa.

L’aéroport international de Dubaï, l’un des moteurs initiaux de la croissance de la ville, est l’une des principales plaques tournantes du Moyen-Orient. Avec trois terminaux ayant une capacité totale de 75 millions de passagers par an, c’est le septième aéroport du monde en termes de trafic de passagers, et même le deuxième pour le trafic international de passagers. thyssenkrupp Elevator a fourni à l’aéroport 658 systèmes de transport, dont 165 escaliers mécaniques, 125 trottoirs roulants et 350 ascenseurs. L’entreprise est également l’un des principaux fournisseurs de services de maintenance pour les systèmes de transport du métro de Dubaï, une infrastructure essentielle au vu des distances à parcourir dans la ville.

Un avenir plein d’audace

Les nombreuses initiatives en cours permettront à Dubaï de rester à la pointe de la conception urbaine et de la vie citadine moderne. La ville a récemment été désignée pour accueillir l’exposition universelle de 2020, et d’autres projets promettent de susciter un vif intérêt envers Dubaï au cours des décennies à venir.

Dubaï va bientôt accueillir le Taj Arabia, une réplique quatre fois plus grande du Taj Mahal, ainsi que Dubaïland, un parc d’attractions ayant deux fois la taille de Disneyworld. Également en construction, l’île Bluewaters s’apprête à détenir un énième record mondial : celui de la grande roue la plus haute du globe, avec ses 210 mètres.

Au delà de Dubaï, les Émirats arabes unis

Aux Émirats arabes unis (EAU), 84 pour cent de la population résident dans les villes, et Dubaï n’est que l’une d’entre elles. Nombreuses sont celles à connaître une urbanisation rapide, dont Sharjah et Ajman.

Abou Dhabi, la capitale des EAU, est également une métropole en plein essor où foisonnent gratte-ciel et musées d’envergure internationale, dont une succursale du Louvre.

Gratte-ciel et musées

Abou Dhabi, la capitale des EAU, est également une métropole en plein essor où foisonnent gratte-ciel, superbes promenades en front de mer et musées d’envergure internationale tels qu’une succursale du musée Guggenheim et, d’ici peu, une succursale du Louvre. En outre, la ville abrite le plus grand parc d’attractions couvert du monde, Ferrari World Abu Dhabi, un rêve pour les amateurs de voitures.

Mentions légales

Images of new Louvre museum in Abu Dhabi:
Image 1: Photograph “Exterior view of the New Louvre museum” by Flickr User Gabriel Jorby, CC by ND 2.0